L'Assaut d'Abregado

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Assaut d'Abregado

Message  Lakius Felstrid le Ven 22 Juil - 0:17

"Toutes les unités du 8ème régiment de Kant sont priées de se rendre au hangar des valkyries, hangar 46, zone B"

La voix courtoise de l'appel sonore contrastait de manière presque comique avec le tumulte qui régnait dans les coursives du vaisseau. Le Pugnus Ultor, cuirassé de classe Cetaceus, devait combiner une approche d'assaut et de débarquement d'unité, l'une des opérations les plus techniques à organiser. Et, bien que d'aspect extérieur on eut dit qu'il régnait le plus grand désordre, chacun savait exactement ce qu'il devait faire.

C'était notamment le cas du Commissaire Isaac Kowle, originaire de la lointaine ruche de Vervun. Le commissariat avait été imposé par sa famille. Une tradition disait-on. De nature douce et timide, il était devenu par la Schola l'un des commissaires les plus haïs du secteur. Et il prenait goût à cette terreur qu'il imposait. Pour dire vrai, il était fier de l'homme qu'il était. Et c'est peut être cet amour propre qui lui fit manquer le discours dans le hangar 46-B du Colonel Hermest, un noble de Colchis IV en quête de rédemption pour son système. Peu importait.

Enchaînant d'un naturel qui dissimula son manque de ponctualité, le commissaire éleva sa voix de stentor pour que tous les gardes présents puissent l'entendre.
"Vous avez entendu le Colonel ? Alors en avant ! Aux Valkyries ! L'Empereur Protège !"
"L'Empereur Protège !" Reprirent tous les gardes avant de s'élancer vers les appareils de transport. Les assauts planétaires et notamment les débarquement étaient toujours peu engageant de par leur brutalité, et malgré l'effervescence qui régnait dans le hangar 46-B, la tension montait sensiblement. Ce colonel était donc un incapable, comme le laissait suggérer sa fiche de présentation. Incapable au moins de motiver ses troupes. Kowle se remémora les scènes de guerres glorieuses où des milliers de gardes chargeaient, des prières à l'Empereur Divin aux lèvres. Ces scènes semblaient n'exister que dans les livres poussiéreux de la Schola. La réalité était bien plus terne.

Rejoignant son apprenti attitré, le Commissaire Cadet Hartman, Kowle passa devant les nombreux gardes que formaient le 8ème de Kant. Si les gradés laissaient à désirer en matière de charisme et de compétence stratégique (et surtout en matière de discussions intéressantes), les gars du 8ème semblaient prêt au combat. Du moins, c'est l'opinion que s'était faites Kowle au cours du voyage vers l'amas et du temps passé sur Khoral. Certains éléments avaient attirés son attention. La 3ème compagnie "recherche et destruction", spécialisée comme son titre le laissait finement supposer dans les missions de sabotages et de reconnaissance, semblait contenir de bons éléments notamment. Bref, Kowle rejoignit enfin Hartman, un homme que connaissait curieusement peu Kowle. Pour tout dire, le commissaire n'aimait pas qu'on lui octroie un cadet. Ou plutôt, un poids à ses yeux. Cependant, Hartman semblait être une parfaite enflure, malgré son jeune âge. Frappant violemment un garde qui avait osé le bousculer, son expression ne se radoucit que très peu lorsqu'il aperçut son mentor. Les commissaires cadet n'étaient, en théorie, pas autorisés à pratiquer l’exécution sommaire. Certains pourtant n'hésitaient pas à prendre quelques libertés avec le règlement, et celui-la en faisant très certainement parti. Kowle aimait ce caractère bien trempé, c'était peut être là la seule bonne nouvelle de la journée.
"Bien. Allons-y." déclara simplement le Commissaire à l'intention du cadet.

Les deux hommes en manteaux noirs n'eurent aucun mal à rejoindre la Valkyrie du Commissariat tant les gardes semblaient les éviter.

[Décrivez votre embarquement dans les navettes et votre voyage tumultueux vers la surface de la planète. Arrêtez-vous lorsque la valkyrie touche le sol. Juste une petite description histoire de s'échauffer. L'ordre des posts est Hartman en premier, raven en second et maitrelam (si tu m'entends) en dernier.]
avatar
Lakius Felstrid

Faction : Chaos / Mj
Fonction : Héritier Word Bearers / Mj Garde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Assaut d'Abregado

Message  Hartman le Ven 29 Juil - 9:53

Le Commissaire-cadet Hartman était arrivé il y a seulement quelques temps au sein du 8ème de Kant, mais déjà, celui-ci avait commencé à se faire un nom. Le premier jour de son affectation avait été l’occasion pour le Commissaire-cadet de punir une dizaine d’hommes du régiment pour des raisons toutes aussi futiles que diverses, comme un regard de travers ou une tâche sur l’uniforme. Hartman venait même de passer à tabac un soldat qui avait osé le bousculer. Cette aura de peur qu’il dégageait était également renforcée par son statut d’apprenti du Commissaire Kowle, qui semblait posséder un grand respect de la part des troupes. Julius avait ainsi eu la chance de tomber sur un Commissaire au caractère fort et tout à fait approprié pour sa fonction. Le cadet était fier de service sous le commandement de quelqu’un de compétent, même s’il n’oserait jamais l’avouer.

Les deux hommes parvinrent donc facilement à leur transport, tant la terreur qu’inspiraient les deux Commissaires réunis était grande pour les gardes impériaux. Le reste du Commissariat du régiment les attendait, Hartman les salua juste d’un signe de tête puis s’assit près de son supérieur. L’ambiance dans la Valkyrie tranchait énormément avec celle régnant dans le hangar, les Commissaires étaient tous calmes et presque sereins. Ils savaient ce qu’ils devaient faire, ils devaient montrer l’exemple aux hommes, leur mission était d’instaurer la discipline dans les rangs, et ils s’en chargeaient très bien. Julius vérifia encore son équipement, tout était prêt. Malgré les années, il gardait un certain excitement lorsque la bataille approchait. Il avait hâte de se trouver au milieu du combat, entouré des tirs ennemis, au milieu des hommes et d’apporter la lumière de l’Empereur dans les ténèbres du champ de bataille. La présence d’un Commissaire était essentielle dans ces moments-là, gouverné par la peur et la mort, il permettait d’obtenir le meilleur du soldat. Pour Hartman, un soldat sans Commissaire était un incapable, un faible, inapte à mener quoi que ce soit de bon pendant la bataille. Julius menait ainsi une mission essentielle, sacrée.

Finalement, après plusieurs dizaines de minutes et quelques annonces de l’appel sonore, les véhicules démarrèrent enfin. Quelques Commissaires parlaient de la discipline dans le régiment, des soldats qu’ils jugeaient dignes de servir sous le drapeau de la Garde et de ceux qui nécessitaient plus d’attention de leur part… Hartman jugea bon de pas intervenir dans la conversation, pour ne pas contredire les paroles de ses supérieurs. A la place, il prit simplement un livre de prière et lut les litanies qui s’y trouvaient. C’était une habitude chez Julius, au cœur du champ de bataille, il n’avait que sa foi en l’Empereur avec lui. Elle formait son bouclier et son arme. C’était avec elle qu’il devait montrer l’exemple et frapper l’ennemi. Rien d’autre n’avait d’importance…
C’est avec un certain enthousiasme que le Commissaire-cadet accueillit les premiers bruits de tir. L’assaut commençait enfin. L’imperial Navis devait déjà avoir commencé à libérer la fureur de l’Empereur. Les bruits d’explosion devenaient de plus en plus forts au fur et à mesure que l’on se rapprochait du lieu de débarquement. Le Commissariat était bousculé de droite à gauche par les mouvements de la Valkyrie. Hartman n’en avait cure et pensait plutôt aux soldats qui vivaient cette même expérience, avec, pensait-il, la peur au ventre. Cela n’était pas admissible pour le Commissaire-cadet qui souhaitait parvenir le plus vite possible sur la zone de combat pour « rassurer » les troupes. Plusieurs transports avaient sans doute explosés durant leur vol à cause des tirs ennemis. Quel gâchis ! Des soldats morts sans avoir pu combattre étaient indignes de l’Empereur. Chacun de ses hommes décédés nécessitaient plus d’ardeur de la part de leurs camarades encore vivants, s’imaginait Julius. Finalement la Valkyrie commença à ralentir. Hartman referma son livre de prière et le rangea soigneusement dans une poche de son manteau avant d’empoigner son sabre. Son cœur et son esprit était désormais complètement tourné vers la bataille qui allait suivre. Rien n’aurait pu le déconcentrer. Les autres Commissaires étaient également prêts pour la bataille, tous savaient ce qu’ils devaient faire. Le transport s’arrêta enfin, le sas s’ouvrait devant Julius…
avatar
Hartman

Faction : Garde Impériale
Fonction : Commissaire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Assaut d'Abregado

Message  Raven Ronassis le Ven 29 Juil - 23:48

" Vous êtes priés de vous rendre dans le hangar, pendant que je vous regarderais gentiment dans le plus gros siège en cuir du plus gros croiseur du secteur... Et bonne chance les gars !"
C'était presque habituelle maintenant et l'escouade de Ronassis avait l'habitude de ce genre de pitreries venant de sa part après un discours d'un supérieur. Mais ça les faisaient tout de même rire après tout ce temps, peut être à cause de la part de vérité dans l'imitation caricaturale ? Le jeune soldat ne cherchait pas de raison, tant qu'ils pouvaient faire sourire des gens qui ne reviendront peut être pas.
Ils s'affairaient donc à la préparation de l'envol de leur valkyrie et la vérification de leur équipement, se préparant au mieux pour un lourd et furieux combat qui les attendait sur le sol de la planete. Quand ils durent s'arréter assez soudainement pour qu'un des commissaires trainant dans le hangar rajoute un peu de conviction aux dires du colonel.
" Pour l'Empereur " dit à mi-mot Ronassis à la suite de l'encouragement. En effet il n'aimait pas tellement les commissaires imperiaux, certains étaient des hommes vraiment bons qui méritaient l'admiration et d'autre était juste des connards psychotiques.

Un des hommes de la 8éme de Kant percuta le commissaire-cadet disciple du commissaire Kowle, se prenant une dérouillé aussi sec pour se retrouver le cul par terre dans un grand moment de solitude. (Tout à fait normal de la part du disciple de Kowle pensa Ronassis.)
" Hey mec, si tu veux survivre il faut faire attention où tu mets tes épaules " Lui chuchota un des membres de l'escouade de Raven après le départ des hommes de la Schola. " C'est vrai que percuter un commissaire, ce n'est pas l'idée du siécle. " rajouta Ronassis pendant que le reste de l'escouade entiere se mirent à s'amuser de la situation. L'homme était apparamment profondement blessé dans son estime et ne disant mot se retira dans la foule de gardes qui peuplait le hangar. Peut être qu'au moins la prochaine fois il evitera cette situation pensa Raven pendant que le reste des gardes du 8éme de Kant finissait à present les preparatifs de debarquement.

Raven Ronassis, Soldat Operateur et garde impériale du 8éme de Kant ne prit conscience du bourbier dans lequel l'operation allait le mener que quand les premiers tirs se faisaient entendre depuis l'exterieur des murs en acier de la valkyrie. En effet ce n'était pas les campagnes sans importances contre l'UHL qui l'avaient preparé à ce genre de bataille, l'escouade accompagnant le jeune homme n'était, semblerait-il, pas au plus haut de sa determination.
Ils étaient ebranlés moralement, sachant que c'étaient les bolts de marines du chaos que la carlingue blindée de leurs valkyrie était en train de se prendre pendant la manoeuvre d'atterrissage. Ayant pour seul reconfort le petit parchemin de purification sur les epaulettes de leurs gilets pare-balles. Ils se mirent à prier l'empereur silencieusement en brandissant leurs armes quand le bruit des verrous magnetiques et des verrins se fit entendre, ouvrant le sas arrière sur le déluge de projectile et de folie que le chaos pouvait engendrer.

Spoiler:
Desolé, manque d'inspiration d'où la pietre qualité de ce post.
avatar
Raven Ronassis

Faction : Garde Imperiale
Fonction : Soldat Operateur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Assaut d'Abregado

Message  Maitrelam le Sam 30 Juil - 4:51

[je t'ai entendu lakius, par chance j'ai le wi-fi pour quelques jours]

Le sniper se dirigea en direction des valkyries, il avait entendu l'annonce pendant qu'il était entrain de se préparer, il vérifiait une énième fois son fusil de sniper, il ne tenait pas à avoir un fusil inutilisable au milieu d'une fusillade.

Tandis que le soldat arrivait en courant à l'air d'embarquement, il vit qu'un soldat avait eu une altercation avec un commissaire, le sniper remarqua ses galons et en conclus qu'il était un commissaire-cadet, il fut soulagé pour le soldat, les commissaires-cadets n'avait pas les pouvoirs suffisant pour procéder à une exécution sommaire.

Lorsque l'altercation fut terminé, le sniper se dirigea vers la valkyrie dans laquelle il devait aller, le commissaire-cadet semblait avoir un mauvais caractère, mais le sniper s'en moquait, les soldats comme lui agissait plutôt en solo et donc était relativement éloigné du caractère spécial des commissaire et de ses exécutions.

La valkyrie dans laquelle était maitrelam décolla et les haut le cœur du sniper se réveillèrent, il détestait les voyages en véhicules aérien.

Pour compléter le tout, sa bléssure au bras droit lui faisait toujours mal, les infirmiers du vaisseau l'avait bien soigné mais pas parfaitement.

Le sniper regarda les autres passagers du véhicule, le silence reignait dans l'engins et chacun semblait se concentrer sur l'enfer dans lequel ils allaient arriver, les Space marines du chaos n'était pas réputer pour leur finesse et chacun connaissait leur force, chaque soldat qui avait vu se battre ces monstres pouvait en témoigner.

Comme pour apuyer les pensées de chacun, les bruits de la guerre s'accentuerent au fur et à mesure que la valkyrie s'approchait du champ de bataille, l'inquietude deja présente dans le compartiment blindé s'accentuait en même temps que les sons augmentaient.

Les passagers sentirent le véhicule se poser, ils se levèrent, prirent leurs armes et attendirent que la porte arriére se baisse.
avatar
Maitrelam

Faction : Garde Impériale 8éme régiment de Kant.
Fonction : Sniper.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Assaut d'Abregado

Message  Lakius Felstrid le Mar 2 Aoû - 0:46

L’aube. C’était la première vision de tout homme sortant d’une valkyrie à cet instant. Une aube démesurée, certainement dûe à la lourde atmosphère d’Abregado. Cette lumière orangée léchait chaque mur, nimbait chaque cours et se réfléchissait sur chaque surface polie. Son intensité en arrivait même à dissimuler les clameurs de la guerre, comme si l’esprit humain en était saturé. La réalité parvenait à se confondre avec un rêve étrange.

Lorsque le soldat du commissariat s’écroula aux pieds de Kowle, le doux songe orange se réveilla brutalement en ce cauchemar récurent qu’était la guerre. Les valkyries arrivaient partout, certaines en phase d’atterrissage, d’autres s’écrasant simplement, touchées quelques kilomètres au-dessus de la Zone d’Atterrissage. Les scènes de guerre étaient toujours un lieu où la fortune régnait seule. Ainsi deux valkyries s’écrasèrent sur des gardes à peine débarqués, alors qu’un débris s’intercala entre le char chaotique –un vieux modèle de Leman Russ- et le soldat Raven Ronassis. L’escouade s’échappa rapidement de la valkyrie avant qu’un obus du char ne la désintègre purement et simplement. Une frappa aérienne vindicte s’écrasa sur le char, donnant du temps à l’escouade de Ronassis.

Quelques mètres plus loin, une énième valkyrie cracha son lot de gardes. Entraînés par les tumultes de la guerre et une montée soudaine d’adrénaline, les soldats chargèrent directement un groupe d’adorateurs étourdis par l’arrivée soudaine de l’Imperium. Le tireur d’élite Maitrelam en faisait partie, et c’est avec joie qu’il put décocher un crochet à un adepte du Chaos au visage déformé par des années de servitudes. Le groupe était isolé du reste des forces de la Garde, aussi devaient-ils rejoindre au plus vite le gros des forces, sur une colline non loin.

La valkyrie noire du commissariat repartait déjà dans les airs lorsque Kowle commença pleinement son devoir.

« Soldats de l’Imperium , hurla-t-il, Vous êtes le marteau de l’Empereur. Vous défendez Ses mondes, n’ayant aucune pitié pour les envahisseurs. Aujourd’hui, vous montrez que vous êtes également Son bras vengeur. Nul n’échappe à Sa Justice. Les traîtres paieront de leur vie la Rédemption ! Massacrez-les, pour l’Empereur ! »

Certains gardes reprirent une fois de plus ses derniers mots, s’élançant au combat. Mais le tableau qui se dressait devant eux ne plaisait guère au commissaire. Non seulement les forces du Chaos avaient très bien accueilli l’assaut impériale, mais tout dans ce monde semblait suggérer un désastre imminent. Kowle avait déjà visité un monde-temple. Il était dédié à la Gloire de l’Empereur Immortel, lumière parmi les hommes, les guidant dans cette galaxie de monstruosité. Un éloge de marbre et de granite au savoir architectural des humains, à leur science et surtout à leur foi. Cependant, le spectacle qui s’offrait au commissaire en était une parodie. Les monstres grimaçants remplacés les anges harmonieux, les adeptes aux figures déformés par la rage prenaient la place des fidèles silencieux. Il s’agissait plus qu’un vulgaire assaut planétaire. Ils étaient en présence d’une guerre religieuse. L’Empereur Divin contre les Forces du Chaos. Anges contre Démons. Et ces pauvres gardes se devaient de défendre l’Aquila.

Exhortant les gardes à sécuriser rapidement un secteur, Kowle fit un rapide état des lieux. Ils tenus une large colline, plate à son sommet. L’ancien édifice qui s’y tenait avait été pulvérisé par les frappes orbitales. Cependant, le reste de la cité tentaculaire semblait épargnée. Il s’agirait donc d’une bataille urbaine. Le commissaire, en charge du Commissariat local, remarqua également l’absence du colonel. « Lâche », souffla-t-il. Le noble de Colchis attendait certainement que la zone soit dégagée avant de se poser. Cette absence semblait avoir été remarquée par la plupart des hommes présents. Un garde court sur patte injuriait ouvertement le commandant. Kowle se tourna vers les rangs des forces du Chaos, exécuta un adorateur des dieux noirs, puis récidiva avec le garde qui n’avait visiblement pas aperçu la présence des commissaires. Au moins le premier sang de Kowle ne serait pas celui d’un Garde.

« Fyll, Flagorn et Jemy, couvraient le 3ème peloton, Hartman et Hanss, avec moi ! »

Les ordres furent exécutés prestement, malgré la présence des balles et lasers. Les deux commissaires et le commissaire-cadet filèrent vers les premières lignes où les gardes tentaient de couvrir leurs camarades creusant des tranchées de fortunes.


[Hartman doit tenir la ligne avec Kowle. Le post doit s’arrêter au moment où un premier Space Marine Word Bearers fait son apparition. Raven rejoint avec beaucoup de difficulté les lignes. Le post s’arrête au moment où Raven perçoit Kowle et Hartman à quelques mètres. Maitrelam a le choix entre tenter d’attaquer l’ennemi sur le flanc, à la droite des lignes de la garde, ou rejoindre les forces impériales par l’arrière, qui est cependant également attaqué, quoique d’intensité moindre. Le choix influera bien sûr sur le Rp de façon significative.

Pas de forces Space Marines autre que l’unique Word Bearers de fin. Peu de blindés également, il s’agit surtout d’adorateurs fanatiques et d’hérétiques hésitant entre fuir ou combattre. Désolé pour le temps d'attente.]

Peu Importe l'ordre des Posts


Dernière édition par Lakius Felstrid le Lun 8 Aoû - 5:08, édité 2 fois
avatar
Lakius Felstrid

Faction : Chaos / Mj
Fonction : Héritier Word Bearers / Mj Garde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Assaut d'Abregado

Message  Raven Ronassis le Ven 5 Aoû - 6:48

Malgré la lumière orange qui aveuglait à présent les yeux des soldats impériaux à cause du temps passé avec la lumière artificiel de l'intérieur de la valkyrie, il ne fallut que deux mots pour ce faire jeter dans la bataille la dizaine d'hommes prêt au combat, ces mots qui prononçés ne pouvait que sceller leurs destins que vers deux choix possible. La victoire ou la mort.

" Pour l'Empereur ! " s'écria le sergent de l'escouade.
" Pour l'Empereur ! " lui repondirent en choeur le reste des hommes.

Ils n'eurent pas le temps de prendre leur marque sur le terrain qu'un obus siffla au-dessus de leurs têtes pour atterrir dans le fusellage de leur ancien moyen de transport qui était encore en manoeuvre de décollage, propulsant celui-ci sur le sol dans une explosion détonante qui fit voler des bouts de métaux et autres matériels de la garde sur le sol.

" A terre ! Tous à terre ! " s'époumona le sergent qui se jeta au sol.

En effet, cela pouvait être une bonne idée puisque le prédator qui avait réduit la valkyrie en carcasse fumante était en train de faire feu sur la position de l'escouade de garde de ces bolters lourds latéraux.

Raven se mit à couvert dans un des nombreux trous qui parsemaient le champ de bataille crée par les affrontements, se réfugiant avec d'autre membre de son escouade des tirs de suppression nourrient du prédator. Il leva les yeux au ciel dans son abri de fortune pour voir les valkyries pleuvoir sur le champ de bataille, déchirant l'aube orange pour fondre sur le sol. Si la situation n'était pas aussi dramatique, cela aurait même pu être beau.

Une des ombres dans le ciel orange se mit à descendre en piqué vers l'escouade de garde, faisant prendre peur à ceux qui avait le regard pointé vers l'armada impérial. Celle-ci changea de trajectoire au dernier moment pour stopper net le tir de suppression du prédator en le faisant explosé dans une gerbe de feu et de fer.

" En avant ! Progression lente ! Rejoignez le front ! "

Encore un ordre qui supplantait avec force le bruit de la bataille et les soldats se mirent à ramper en direction du no man's land qui couvrait le milieux du terrain. Il semblerait que les forces du chaos qui était en place sur la Z-A étaient de simple adorateurs qui tiraient sur tout ce qui bouge et des fanatiques qui se jetaient dans la mêlée avec des explosifs ou de simples armes de corps à corps. L'escouade repoussa l'assaut du chaos vague après vague, ceux-ci s'afférant à harceler les gardes dans leurs progressions vers leur objectif temporaire.

Le terrain urbain d'Abregado qui était un petit peu entamé par les bombardements orbitaux pré-invasion devenait un vrai piège mortel pour une progression telle que les gardes faisaient. En effet il était commun que les couards et faibles fanatiques du chaos utilise le terrain au profit de leurs fourbes attaques surprises. Mais rien n'ébranlait la détermination des gardes poussés par le sergent. Ils avançaient indéniablement vers la zone de combat qui faisait rage au centre de la ville à quelque centaine de mètres de leurs positions. Raven eut seulement le temps de tirer une salve de son fusil laser sur un heretique qui fonçait sur lui armé d'un couteau rouillé; que le sergent hurlait à présent de se mettre en position dans les tranchées de combat. Ils avaient atteint leur premier objectif de l'aterrisage: rejoindre le fer de lance de l'invasion.
Raven se mit à arroser à l'aveugle les positions ennemis en face de sa tranchée, avant de lever les yeux vers le commissaire qui surplombait le champ de bataille de son regard inquisiteur, accompagné de son disciple commissaire-cadet...
avatar
Raven Ronassis

Faction : Garde Imperiale
Fonction : Soldat Operateur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Assaut d'Abregado

Message  Maitrelam le Dim 7 Aoû - 22:49

La Valkyrie où se trouvait Maitrelam et une escouade de garde arriva sur le champs de bataille, lorsque la porte arrière du véhicule s'ouvrit, les impériaux se jetèrent sur des adorateurs quelque peu étourdis par l'arrivé soudaine d'un véhicule de transport impériale.

La zone était baigné de l'aura orange du levée du soleil, la zone ne ressemblait plus à grand chose après le bombardement par les croiseurs en orbite, la Z-A devait être à la base la périphérie d'une ville à en juger par la présence de collines et de quelques bâtiments en ruines.

Le sniper frappa l'adorateur devant lui avec la crosse de son fusil, l'hérétique tituba, le soldat sortit son couteau de combat et enfonça la lame dans le torse du traître, ce dernier tomba à genoux.

Le visage de l'hérétique ne ressemblait plus à grand chose, sans doute du à plusieurs années de servitude envers les dieux du Chaos, ils étaient équipés de vieux gilets pare-balles dont les insignes impériaux avaient été raclé au couteau pour les faire disparaître et remplacé par des croix du Chaos gravé dans l'armure, ils avaient des fusils laser eux aussi ayant vu leurs aquila retiré tant bien que mal.

Les adorateurs furent rapidement défait, la plupart tué à coup de tirs laser à bout portant, les autres abattu à coup de couteau de combat.

-Kovalski, vous arrivez à contacter le gros des troupes ?

-Difficilement, il y a plein d'interférence, les quelques mots que j'ai réussis à avoir sont des rapport comme quoi notre armée est encerclé, attaqué de front et par l'arrière.

-Putain, saloperies d'hérétiques

Au moment où le sergent termina sa phrase, comme pour confirme ses propos, un des blindés du Chaos tira et manqua de peu de détruire une Valkyrie qui venait de se poser, les chars étaient de vieux modèles de Leman Russ plus utiliser par la garde depuis un moment.

-Et ces saleté qui détruisent nos véhicules, si ont pouvaient les détruire ça serait bien.

Le sniper entendit le sergent et s'approcha.

-On peux essayer avec ça. Dit-il en sortant une charge de démolition légère.

-Pas con. dit le sergent en hochant la tête, au pire on pourra les utiliser pour les prendre par surprise, aller on y va !
avatar
Maitrelam

Faction : Garde Impériale 8éme régiment de Kant.
Fonction : Sniper.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Assaut d'Abregado

Message  Lakius Felstrid le Jeu 11 Aoû - 8:06

[Je passe le tour d'Hartman ce week-end]
avatar
Lakius Felstrid

Faction : Chaos / Mj
Fonction : Héritier Word Bearers / Mj Garde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Assaut d'Abregado

Message  Lakius Felstrid le Mer 17 Aoû - 23:31

La mission sur Abregado est suspendue donc. En cas de victoire sur Anax, Abregado aura lieu chronologiquemen après la bataille spatiale. En cas de défaite... et bien l'assaut sur Abregado n'aura jamais existé Smile
avatar
Lakius Felstrid

Faction : Chaos / Mj
Fonction : Héritier Word Bearers / Mj Garde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Assaut d'Abregado

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum