Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Lakius Felstrid le Ven 19 Aoû - 1:59

Le Lorgar's Fist avait assez mal encaissé les attaques de la Barge de Bataille Space Marine. Meurtri de toute part, l'Apôtre Noir Itreas se savait l'une des cibles principales lors de ce combat. Bien des frégates d'abordages ou des navettes se lançaient à l'assaut de la coque parsemée de cratères. Qu'ils viennent. Apparus avec le Faith And Retribution, certains Obliterators du Mechanicum Noir étaient entrés dans sa garde personnelle. De plus... Il, le suivait toujours...

[Vildrin et Elimar arrive dans la même navette eldar. Vous êtes accompagnés de seulement deux gardiens pour le moment. Les impériaux comme le Chaos vous prendront comme cible. Soyez discrets et profitez des luttes entre forces du Chaos et Impériaux pour vous faufiler dans le navire jusqu'à une ligne de tram. Détail pour les descriptions : il s'agit d'un véritable Vaisseau-Monastère Noir. Vous pouvez ajouter quelques vénérations macabres à votre infiltration.]
avatar
Lakius Felstrid

Faction : Chaos / Mj
Fonction : Héritier Word Bearers / Mj Garde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Vildrin le Ven 19 Aoû - 20:12

Les eldars étaient arrivés tardivement, mais en voyant les ravages causés de par et d'autres des flottes ennemies, plusieurs d'entre eux y virent un avantage non négligeable. Certes les forces du chaos avaient gardé la haute main dans l'affrontement mais la plupart des vaisseaux de la flotte ennemie étaient désormais engagés dans des combats qui les empêcheraient de prendre les eldars pour cible. Pour un temps tout du moins. Vildrin se répétait cela en boucle depuis qu'il avait quitté la protection rassurante de la flotte pour la vitesse et la discrétion d'une petite navette. Malgré cela, il n'était pas tout à fait tranquille. Le grand prophète avait ordonné un assaut partiel sur le Lorgar's Fist dans l'espoir d'abbatre le jouet des forces du chaos et ainsi plonger l'ennemi dans la confusion. Mais parmi ceux qui devaient s'acquitter de cette tâche, rares étaient les optimistes, en effet l'essentiel des forces se concentraient, à raison, sur la Forteresse Noire, ce qui leur laissait un nombre réduit pour accomplir un objectif à peine moins dangereux. L'eldar se morigéna intérieurement et décida de s'éclaircir l'esprit, tournant ses pensées vers ses compagnons rangers. Talinor avait été jugé suffisamment expérimenté pour se rendre sur la Forteresse Noire, Zivécora et Kalinth avaient reçu une mission sur les vaisseaux des impériaux et Eloshi se trouvait dans une navette similaire à la sienne. Vildrin murmura une prière à Isha.

"-Nous sommes en phase d'approche."

Le ranger ressera sa prise sur son fusil avant d'observer les autres passagers. Il avait reconnu Elimar, l'une des araignées spectrales à avoir participé comme lui à la mission sur Iktoch. Bien malin était celui qui pouvait deviner les pensées du guerier aspect, il demeurait impassible autant que l'eldar puisse en juger. Les deux autres étaient de simples gardiens, deux civils qui en étaient probablement à leur toute première bataille au vu de leur regard terrifié. Pour autant Vildrin n'était pas inquiet, ce n'était pas des gardes impériaux, le sens du devoir était profondément ancré en eux et ils ne leur feraient donc pas défaut. Il s'agissait cependant d'un bien rude baptème du feu.
***
La nacelle fut brusquement secouée, jetant au sol les occupants, un tir, probablement perdu, venait d'effleurer la navette compromettant l'intégrité de la structure et la douceur de l'atterissage.

"-Attention au choc !"

La navette, tel un oiseau blessé, se dirigea maladroitement vers le hangar, cherchant avec peine un endroit adapté à son atterissage brutal. Malheureusement ses réacteurs lui firent défaut, précipitant rudement vaisseau et équipage contre le métal maudit du vaisseau de l'apôtre noir. Leur course dura quelques instants avant qu'ils n'entrent en collision avec l'une des navettes impériales arrivée durant le premier assaut. La moëlle spectrale se tordit en de nombreux endroits, Vildrin crut même entendre les cris de douleur d'un eldar, avant qu'enfin la tourmente ne cesse. Le ranger se releva pour confirmer ses craintes, partiellement car si l'un des deux gardiens était blessé, sa motricité, et plus important sa vie, n'étaient pas mises en danger. Le deuxième s'afféraient déjà à le soigner, se retrouvant visiblement en terrain familier. Il se tourna vers Vildrin et déclara d'une voix faible.

"-Il va falloir trouver une autre navette pour repartir, celle là est irrécupérable."

Retenant à grand peine un "ça commence bien", le ranger partit faire une courte reconnaissance de l'état des lieux. Il sortit tant bien que mal du vaisseau et se fondit dans les ombres pour observer le déroulement des combats. Les forces du chaos avaient divisé leurs soldats pour faire face à la menace des troupes impériales, cependant il fallait leur reconnaître leur tenacité. Aucun des deux camps ne semblait vouloir lâcher un pouce de terrain. Zèle et sens du devoir contre folie furieuse, la lutte était suffisament équilibrée pour que le passage de quelques eldars ne soit guère remarqué. Vildrin observa d'ailleuurs si d'autres frères commençaient à arriver et il eu un léger sourire en apercevant les silhouettes meurtrières d'autres guerriers aspect. Ils n'étaient pas nombreux mais le ranger savaient que d'autres avaient profité des brèches pour tenter une autre approche. Autant maximiser les chances de réussite. Il retourna à la navette et informa ses compagnons de la situation.

"-Il va falloir faire très attention, il est probable que tous nous tuent à vu sans chercher à comprendre. Tous sont nos ennemis mais nous ne sommes pas là pour eux."

Elimar le savait déjà mais les deux autres avaient probablement besoin d'un petit rappel.

"-Elimar je te propose de partir seul, les gardiens n'arriveront jamais à suivre ton rythme de téléportation."

Les eldars discutèrent pendant quelques instants de la marche à suivre avant de quitter leur refuge pour se lancer dans la tourmente extérieure. La situation n'avait pas changé, si ce n'est des cadavres en plus et la disparation de la plupart des eldars, la chasse avait commencé.

"-Puisse Kurnous nous montrer la voix, il nous faut un moyen de transport."

Vildrin se dirigea vers l'un des murs du hangar et commença à le longer à distance respectueuse, les déformations du métal et les ajouts picturaux n'étaient décidément pas à son goût. D'ailleurs plus le temps passait plus il se sentait observé, comme si le vaisseau lui même avait conscience de son intrusion. Cette impression était d'autant plus désagréable que de sa discrétion dépendait la survie d'un ranger. Un tir de bolter perdu le ramena à des préoccupations plus immédiates. Il s'accroupit et reprit son avance avec moins de vitesse, profitant des cadavres massifs des spaces marines et des nombreux débris de vaisseaux comme couverture. Un garde impérial fut propulsé hors du combat et attérit non loin de lui. Le malheureux avait été éventré et ses yeux ne réflétaient plus que souffrances, même pas une lueur d'étonnement en apercevant les nouveaux arrivants. Vildrin eu un élan de pitié et abrégea la douleur de l'humain, il était tombé face à un ennemi commun, il méritait un peu de compassion. Le ranger continua sa route aussi précautionnesement que possible et aperçu alors les renflements caractéristiques d'un tram. Une fois parvenu au véhicule et son moteur déclenché plus rien ne l'empêcherait de se faufiler à loisir dans les coursives maudites du vaisseau des dieux noirs. Cependant la zone qui l'en séparait était dangereusement exposée. Les combats n'avaient pas encore porté jusqu'ici et n'avaient donc pu ajouter à la scène leur lot de sang et de cadavres. Nul protection ou obstacle visuel, juste un couloir et un gros risque à prendre. Cependant s'il parvenait jusqu'au tram, il pourrait ensuite couvrir l'avancée de ses frères et permettre à plusieurs d'entre eux de le rejoindre. Il n'hésita plus et se précipita en direction du véhicule, faisant confiance à son corps pour le porter aussi vite que possible. Il sauta par dessus la barrière de sécurité et attérit sur le métal du tram avec un léger bruit. Il aperçut rapidement les commandes et s'assura que tout fonctionnait avant de chercher un poste de tir et de prévenir les siens.

"-Il me semblait bien avoir vu quelques choses."

Un frisson glacé parcouru l'échine du ranger alors qu'il entendait cette voix.

"-Retourne toi ! Que je sache quel âme j'offre aux dieux noirs !"

Le ranger s'exécuta, non sans en profiter pour dégainer son pistolet shuriken et faire feu. Hélas sa main gauche était moins prompte et moins agile et c'est probablement pour ça qu'il ne parvint qu'à égratigner la carapace du noise marine qui l'avait surpris. Ce dernier n'avait pas attendu que Vildrin se retourne pour enclencher son arme d'un autre monde. Des sons discordants et horriblements stridents assaillirent le ranger, il tomba au sol, lâchant ses armes dans l'espoir vain de protéger ses oreilles de la cacophonie déjà insupportable pour un humain.

"-Un eldar ! Slaneesh saura prendre grand soin de ton âme, hurla le noise marine dans un grand éclat de rire."

Vildrin ne l'entendit pas, il se tortillait au sol et il sentait du sang couler de ses tympans. Il ne supporterait pas ce traitement beaucoup plus longtemps. Soudain le vacarme cessa. Le ranger resta quelques instants immobiles, laissant ses oreilles retrouver leur sensibilité normale, avant de se relever. Le serviteur de la Grande Ennemie se trouvait au sol, mort, un trou fumant ornait son casque.

"-Même si ça ne me dérange pas de te sauver la vie, n'en fais pas une habitude d'accord ?"

Vildrin eu peine à reconnaître la voix d'Eloshi dans son communicateur. Il n'avait aucune idée de l'endroit où se trouvait le ranger mais cela n'avait aucune importance, il fallait reprendre le plan prévu. Il ramassa ses armes et ajusta le viseur de son fusil avant de se trouver un bon poste de tir. Il informa ensuite les siens, le tram était sous contrôle.


HS : j'ai volontairement laissé flou le sort des deux gardiens aucas où Elimar préférerait qu'ils l'accompagnent, je le laisse seul juge.
avatar
Vildrin

Faction : Eldar
Fonction : Ranger

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Lakius Felstrid le Sam 20 Aoû - 10:43

[Vildrin traite donc Elimar comme pnj l'accompagnant jusqu'à son retour.]

L'arrivée de la flotte Tau permis un renouvellement de combattant. Les impériaux étaient vaincus sur le Lorgar's Fist, ayant tous succombé au fanatisme Word Bearers. Néanmoins, les guerriers de feu escortés de kroots enragés purent aisément repousser un Chaos exceptionnelement lassé par des abordages en continue. C'était sans compter Itreas. Ayant anticipé une telle insistance sur sa destruction, l'Apôtre avait pris soin de tracer des rituels de possession. Les Word Bearers blessés ou loin d'être en état de combattre retrouvèrent leur ardeur, un démon cohabitant avec eux. Dans cet enfer, le guerrier Shad'Alim pu prouver une fois de plus que son surnom de "Shad" était amplement mérité. S'échappant d'une bataille à la défaveur des guerriers de T'au, il herra un instant aux hasards des couloirs avant de rejoindre un tram vide. Progressant rapidement, il tomba nez à nez avec le petit groupe d'eldar qui se regroupait avant de poursuivre vers le centre de commandement.

[A vous de choisir, vous pouvez vous entretuer joyeusement, ou coopérer. Au cas où la xénophobie serait choisie, un guerrier eldar est abattu par Shad'Alim avant que celui, touché légèrement au bras, ne se repli dans les profondeurs du vaisseau. Le choix appartient donc au premier qui post.]
avatar
Lakius Felstrid

Faction : Chaos / Mj
Fonction : Héritier Word Bearers / Mj Garde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Élimar le Sam 20 Aoû - 14:23

Élimar, accompagné des deux gardiens, essayait de rejoindre Vildrin dans la salle de commandes. Le voyage fut rallongé puisqu’il n’utilisa aucunement sa téléportation, afin de rester avec le blessé et d’assurer leur protection. Ils eurent quelques rares rencontres avec les forces du Chaos, mais aucun combat majeur. Ils purent aussi observer le vaisseau, rempli de rites religieux, mais encore plus de cadavres et de sang. Par contre, Élimar se concentra sur leur objectif, ne réfléchissant pas sur la situation de ses compagnons d’escouade depuis son abordage en navette. Enfin, ils virent le ranger, vérifiant les systèmes du tram présent. Ils eurent à peine le temps de discuter ou de reprendre leur mission lorsqu’un autre tram arriva à toute vitesse.

Sortant de ce tram était un Tau, dont les traces de brûlures et les égratinures démontraient qu’il sortait d’une terrible rencontre avec le chaos. Il ne semblait pas blessé, par contre, et ne pouvait être d’humeur à attaquer le groupe d’eldars. Cependant, Élimar démontre souvent une grande haine envers tous les mon’keighs, pensant qu’ils sont bien plus faibles et primitifs que son peuple majestueux. Si les circonstances étaient différentes, l’araignée spectrale aurait déjà commencé à faire feu sur le guerrier. Mais la mission est trop importante pour gaspiller ce précieux temps, en plus que le grand prophète Rakis précisa qu’ils utiliseront les forces mon’keighs afin de remporter cette victoire. Il décida donc de baisser son arme, faisant signe à ses compagnons de l’imiter, puis se déclara auprès du tau.

-Il serait plus avantageux que nous travaillons ensemble, dit-il, nous avons un ennemi et un objectif commun : l’apôtre noir Itreas. Alors, resteras-tu avec nous, pour faciliter cette tâche?

Le Tau ne prononça aucune parole, mais il ne débuta pas les hostilités. C’était rassurant, puisqu’il devait réfléchir à sa proposition, mais l’eldar ne put deviner ses pensées. Enfin, après quelques minutes de silence, le tau répondit par un signe de la tête, puis accepta cette invitaion « Pour le Bien Suprême ». Donc, le groupe se déplaça vers le tram, complètement fonctionnel. Ils programmèrent les coordonnées donnant accès à la route pouvant rejoindre Itreas le plus subtilement possible. Par contre, en sortant, il y avait quand même des patrouilles de spaces marines corrompus et d’hérétiques dans les couloirs. Ils purent éviter le premier groupe, mais ce qu’ils entendirent ensuite les plaçèrent dans une situation dangeureuse.

-Vous avez entendu ça? Il y a des intrus quelque part, j’en suis certain!
-Alors trouve-les, connard!

Ensuite, cette patrouille de Word Bearers les retrouva et tira sans hésitation vers Élimar et le restant du groupe. Vildrin et le Tau restèrent en arrière en éliminant les cibles les plus menaçantes et les gardiens offrirent un tir de support, tandis qu’Élimar se téléporta à plusieurs reprises afin d’éviter les tirs ennemis et ensuite les contre-attaquer. Mais dû à l’infériorité numérique des eldars et à cause des mutations démoniaques de certains marines, le combat fut plutôt difficile. Après quelques longues minutes de combat, ils s’en sortirent victorieux grâce à leurs tactiques.

-Nous avons réussit, s’exclama Élimar, mais c’est une victoire insignifiante, même inutile. Nous devrions éviter de tels affrontements, cela laisse trop d’indices et les forces du Chaos remarqueront que certaines patrouilles ne répondent plus. Aussi, la tâche deviendra plus dure, car les démons apportent leur présence dans le combat, rajouta-t-il en pointant un marine avec une griffe géante en tant que bras droit.

Le groupe eut un commun accord que la discrétion est de plus en plus cruciale et, parmi les ombres, ils continuèrent leur chemin.

[Je finis là pour laisser les autres décrire leur point de vue et que tu puisses décrire la situation, Lakius. Désolé pour l’absence et pour avoir manqué mon premier post, je serais plus présent désormais.]
avatar
Élimar

Faction : eldar
Fonction : Araignée spectrale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Vildrin le Sam 20 Aoû - 22:13

Couvrir l'avancée des guerriers eldars ne fut pas une tâche difficile, rares étaient ceux qui, comme le suppot de Slaneesh, avaient remarqué l'arrivée de nouveaux intrus. Cependant le combat tournait en faveur des serviteurs du chaos et, en dépit de la tenacité des impériaux, bientôt ceux-ci tourneraient leur soif de combat vers autre chose. Vildrin se mordit la lèvre, mieux valait qu'ils soient partis lorsque cela arriverait, mais les impériaux tombaient si vite et l'avancée de ses frères était si lente. Il ne pouvait leur en vouloir, mais il restait cependant nerveux.

Finalement au bout de deux minutes d'une attente éprouvante, les trois eldars le rejoignirent, le ranger s'attela donc à la remise en marche des systèmes du tram et à l'étude du meilleur trajet possible. C'est dans cette état de concentration qu'il fut jeté à terre par la collision liée à l'arrivée d'un autre monorail. L'eldar se releva de suite et aida le gardien blessé à se relever avant de s'intéresser à la situation. Il aperçut alors ce qu'il reconnut comme étant un guerrier de feu Tau. Sa présence ici n'était pas prévu et Vildrin craignit qu'Elimar ne l'abbatte, inquiétude justifiée au vu de la tension que laissait apparaître l'araignée spectrale. C'est avec soulagement qu'il entendit la proposition d'entraide de l'eldar et l'approbation du guerrier de feu. Isha ! Ils avaient trop d'ennemis pour se permettre de s'en faire de nouveaux. Une victoire profiterait aux deux peuples, autant en profiter. Le ranger retourna à la mise en marche du tram, quelques secondes plus tard, ils étaient partis en direction des sombres entrailles du vaisseaux. Laissant derrière eux le spectacle de la mise à mort des impériaux.

***

Le petit groupe progressait au fil des grésillements du tram, les parois de métal leur donnaient un sombre aperçu de la folie du chaos comme de ses serviteurs. A plusieurs reprises, Vildrin crut voir le visage d'un individu tenter d'émerger de sa prison de métal. Un regard plus affuté l'informait qu'il avait rêvé, mais le ranger n'était pas convaincu de pouvoir se fier à ses sens, surtout ici. Il entendit derrière lui le gardien médecin proposer ses services au guerrier Tau, mais ce dernier déclina, argant qu'il allait très bien. La tolérance de son frère de race surprit agréablement le ranger.

"-Quel est votre nom ? demanda Vildrin à leur nouvel allié.
-Shad'Alime.
-Et moi Vildrin."

Une conversation tranquille s'installa au fil des présentations, elle était légèrement surréaliste au vu des lieux mais elle permettait à chacun de penser à autre chose et de soulager leur esprit de l'ambiance oppressante. Les bruits de combats qu'ils entendirent témoignaient de la présence de nouvelles forces dans le vaisseau, ce que Shad'Alime confirma. Les Taus s'engageaient dans un combat difficile qui leur coûterait cher mais qui fournirait, avec un peu de chance, le temps n'écessaire pour que les eldars accomplissent leur mission.
Finalement le tram s'arrêta avec un crissement qui provoqua quelques grimaces chez ses passagers. Si les forces du chaos ne les avaient pas entendu c'était un vrai miracle. Ils avancèrent à taton dans les couloirs qui s'ouvraient à eux, stoppant tout geste au moindre bruit ou frémissement suspect. Ainsi une patrouille d'hérétiques passa non loin d'eux sans les voir. Extrêmement frustrés d'avoir été tenus à l'écart des combats, et ainsi de ne pas avoir pu prouver leur valeur aux dieux noirs, ils passaient plus de temps à s'invectiver qu'à faire leur travail. Les éviter ne fut donc difficile bien que remarquablement stressant. Vildrin ignorait quelles étaients les compétences des Taus en matière de discrétion mais il lui semblait être bien tombé. Shad'Alime se montrait remarquablement furtif au vu des circonstances.
Mais ce la ne pouvait pas durer car l'un d'entre eux, nul ne sut qui, heurta une paroi d'un peu trop près, provoquant un cri strident de la part d'une des gargouilles enchassées dans le métal. Si celle-ci fut vite réduite au silence, elle avait cependnat alerté une patrouille d'hérétiques, comme en témoignèrent quelques brefs éclats de voix. Elimar leva la main droite, les informant de l'arrivée iminente des servteurs du chaos. Les guerriers se préparèrent et armèrent leurs cracheurs de mort. Le premier sapce marine du chaos s'écroula, foudroyé par le fusil du ranger. Le second à apparaître dans le couloir perdit la vie grâce à un tir bien ajusté de la part du guerrier de feu. Le temps de recharger de viser correctement fut suffisament long pour permettre à trois autres hérétiques de s'engager dans la bataille. Elimar déchaîna son tisse mort et englua l'un de ses ennemis dans sa toile mortelle, le serviteur du chaos tenta de se dégager mais ne parvint qu'à s'empétrer d'avantage, le réduisant rapidement en une bouillie sanguinolante. Un autre périt lorsque les gardiens ouvrirent le feu sur lui et qu'un shuriken trouva son chemin dans les fentes de son casques. Le troisième, un berserk de Khorne, s'appréta à abbatre l'un des eldars en rugissant son cri de guerre. Vildrin tira avec précipitation et son coup toucha le guerrier au genou. L'articulation explosa dans une gerbe de sang, faisant s'écrouler son propriétaire sur le malheureux gardien. Le second lui vint en aide en plantant trois shurikens dans la nuque du blessé. Deux autres marines s'engagèrent dans l'affrontement, l'un d'eux disposaient de deux longues tentacules à la place des bras. L'autre, armé d'un pistolet bolter, visa l'araignée spectrale et tira trois coups dans le vide. Il ne réalisa la disparition de l'eldar que lorsque celui-ci enfonça deux lames dans l'articulation vulnérable de son dos. Le mutant de son côté avait saisit Eloshi à la gorge et tentait de le broyer à travers sa combinaison, il avait jeté les deux gardiens au sol et ne semblait pas affecté par les tirs de Shad'Alime. Elimar se précipita pour les soutenir et usa de son tisse mort pour sectionner la tentacule. Le mutant hurla sa rage et sa douleur, laissant tomber sa proie. Le ranger toussa bruyamment alors qu'il tentait de reprendre sa respiration.
L'ennemi frappa l'araignée de son second membre muté, mais ne battit que le vide, le guerrier aspect avait déjà changé d'emplacement. Le serviteur du chaos tourna la tête vers l'impudent insecte en criant des obscénités quand un tir du Tau parvint enfin à le faire taire en emportant une bonne partie de sa tête. Le mutant semblait pourtant vouloir se relever et seul un feu nourrit des gardiens le maintint définitivement immobile. Les combattants se regardèrent quelques instants sans rien dire, laissant se dissiper l'adrénaline du combat et le corps reprendre un rythme normal. Une secousse les ramena à la réalité, la bataille n'était pas finie.


"-Nous avons réussit, s’exclama Élimar, mais c’est une victoire insignifiante, même inutile. Nous devrions éviter de tels affrontements, cela laisse trop d’indices et les forces du Chaos remarqueront que certaines patrouilles ne répondent plus. Aussi, la tâche deviendra plus dure, car les démons apportent leur présence dans le combat, rajouta-t-il en pointant un marine avec une griffe géante en tant que bras droit."

Vildrin ne partageait que partiellement l'avis du guerrier aspect. Avec les abordages multiples la situtation à bord du vaisseau était confuse et les forces du chaos n'étaient guère réputés pour leur discipline, la disparition de la patrouille ne se remarquerait probablement pas avant un bon moment. Et le temps qu'ils s'en aperçoivent eux seraient déjà loin. Cependant la discrétion restait en effet leur meilleur allié et c'est pourquoi le ranger se garda bien de faire le moindre commentaire. Ils reprirent leur avance silencieuse, prenant désormais garde aux parois de métal possédé.

"-Pour le moment tout se passe plutôt bien, pensa Vildrin, espérons que cela perdure."
avatar
Vildrin

Faction : Eldar
Fonction : Ranger

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Shad'Alime le Dim 21 Aoû - 1:04

Lorsque la flotte Tau arriva, les hostilités avait déjà été engagées depuis plusieurs heures, à tel point que les forces des gue'la qui devait attaquer la cible de Shad avait déjà toutes étaient repoussés. Qu'à cela ne tienne, du moment qu'ils avaient fais suffisamment de dégât.

"- Préparez vous Shas'la, on approche de la cible !" lança le Kor'vre qui commandait la petite Navette. "Aun'Syvra et la caste des éthérés comptent sur vous !"

Le Kor'vre alluma un écran pour montrer une image de surveillance sur laquelle apparaissait leur cible.

"- Rentrez vous bien ce sauvage dans vos esprit, Le gros de nos troupes est engagé contre la forteresse noir, vous serez donc peu nombreux. Éliminez Iteras et revenez aussi vite que possible. Pour la Tau'va mes frères !"

Tout les Shas'la présent répétèrent après le pilote, puis chacun arma son fusil.

Un Shas'vre présent dans la navette s'approcha de Shad.

"- Certaine personne m'ont mise au courant de vos méthode Shas'la A'tora Shad Alim Kais ... Je n'ai pas pour habitude de considérer le titre Shad comme un honneur, mais il semblerait que les ordres aient autant d'influence sur vous que l'eau sur la céramite. Que les choses soit bien claire, vous n'êtes pas originaire de notre Sept et j'ai bien compris que quoi que je dise vous ne m'écouterez guère : Mais il est hors de question que je vous laisse faire quoi que ce soit pouvant nuire à l'opération et mettre en danger vos frère, me suis-je bien fait comprendre ?"

"- Tout est claire Shas'vre T'au Shova Kais ... Ne vous inquiétez pas, je ne ferais rien risquant de mettre les autres La'rua en danger ..."

"- J'y compte bien ... Prenez ceci ..." le shas'vre lui tendit une radio. "Comme vous risquez d'opérer en avant-garde, j'aimerais que vous nous signalez les points par lesquels vous passez. De cette façon nous sauront en avançant ce que nous risquons de rencontrer. Je ne vous le demande pas comme un ordre Shas'la, mais comme un service au nom d'Aun'Syvra."

Shad hésita un moment puis pris la radio en l'accrochant à son armure noir.

"- Je verrais ce que je peux faire Shas'vre."

"- Il va de soit que si vous avez des complications n'hésitez pas à demander des renforts ... Si j'ai un La'rua disponible je l'enverrais à votre rencontre."

"- J'ai pour habitude de travailler en solo."

La phrase sembla offusquer le Shas'vre. Le principe même de la Tau'va était le travail d'équipe, et ce Shas'la prétendait travailler en solitaire. Il n'insista pas plus et se leva pour rejoindre le Kor'vre dans la cabine de pilotage.

Le combat approchait. Les Barracuda d'escorte lâchèrent une volé pour attirer les tires, permettant à un maximum de navette d'atteindre les zone d'abordage sans trop de dégât. Alors que les La'rua prenait positions en groupe, Shad'alim débarqua en arrière. Il se plaça immédiatement sur un genoux et cibla un Berserk qui fonçait en première ligne ... C'était du suicide, des guerrier de feu contre des Berserks ! Le Chaos connaissait la faiblesse des Tau et venait l'exploiter. Il tira Touchant l'épaule du Berserk qui, surpris par un tir qui ne venait pas de face fit un petit mouvement, rentrant dans un autre fou qui se trouvait derrière. N'appréciant guère ce geste, ce dernier abattit son collègue sans sourciller mais fut cribler par les tires des guerriers de feu lorsqu'il retira sa hache du corps de son ancien allié. Le Shas'vre dans son exo armur, regarda Shad et lui fit un petit signe de tête. L'assassin ne pouvait décemment pas abandonner la ligne de guerrier de feu face au berserk qui approchait à toute allure, sans parler des marins d'appuie en arrière qui venait d'armer leurs armes lourdes ! Cependant un cri caractéristique attira l'oeil de Shad ... Des Kroots !! Ils c'étaient gardé de le prévenir et Shad mis son viseur sur la tête d'un mentor.

"- Shas'la !" hurla le Shas'vre en le voyant faire.

Shad détourna immédiatement son viseur pour cibler une équipe d'arme lourde armé d'un gigantesque canon Laser, mais dans sa précipitation il ne réussi qu'à faire échouer le premier tire en tirant dans l'épaule du Marins sans pour autant le blesser. Le Laser détruisit un imposant pilier qui tomba devant les équipes de guerrier de feu, les séparant un peu plus des Berserk. Shad profita immédiatement de la diversion pour s'enfuir pendant que le Shas'vre ne le surveillait plus. L'Assassin parcourut le vaisseau parmi les spires torturé, ses pas totalement étouffé entre les incantations, les prières impies, les bruits d'explosion et de tir. Il s'arrangea pour éviter les patrouilles, se cachant dans l'ombre lorsqu'elles approchaient, son armure sombre l'aidant parfaitement dans cet objectif.

C'est arrivé à l'étage supérieur, désirant emprunter l'un des transport bruyant du vaisseau, qu'il rencontra une groupe qu'il ne s'attendait pas à rencontrer ... Des Eldars. Quatre pour être exact ... ce qu'ils appelaient un guerrier aspect ... et qui portait un nom de Mal'coar ... les Spectres araignée ... ou quelque chose du genre, ainsi qu'un Gal'leath, qu'ils appelaient "Ranger" et deux soldat simple ... des Gardiens. Etrangement, Shad avait plus de reconnaissance pour les deux dernier que pour le guerrier aspect Mal'coar et le Gal'leath : c'était de simple civil qui prenaient les armes pour défendre leur patrie. Mais sur le moment c'était une tension qui planait au dessus du groupe, par réflexe, Shad avec dégainé son arme de poing qu'il avait armé sur le front de la Mal'coar, tandis que ce dernier le menaçait de sa propre arme. Il fallut quelque seconde avant que la situation ne s'apaisent et que le guerrier aspect ne propose une alliance de circonstance.

-Il serait plus avantageux que nous travaillons ensemble, dit-il, nous avons un ennemi et un objectif commun : l’apôtre noir Itreas. Alors, resteras-tu avec nous, pour faciliter cette tâche?

Shad hésita ... pour lui une alliance de circonstance ne se tenait à rien de plus que "des gens en plus devant lui pour prendre les tires à sa place" ou "d'autre personne pour faire diversion". Même s'il devait reconnaître qu'il restait inquiet quand au sorts des autres Shas'la (bien que ceux-ci ne soient pas de son sept), il se contre fichait pas mal du sort d'Eldar ... un peuple décadent qui se raccrochait à la vie inutilement ... Ils avaient eu leur heure, et il l'avait gâché il était temps qu'ils passent la mains.

- Je vous suis ...

lâcha simplement le guerrier de feu ... Oui il les suivait, mais à la moindre occasion ou au moindre problème, il leur fausserais compagnie ... Le Sniper décrocha la radio.

"- Shas'vre T'au Shova Kais : Ici Shas'la A'tora Shad Alim Kais, à vous."

la voix grésilla "Je vous reçois, nous avons défait la première vague d'assaillant sans trop de perte, nous gagnons du terrain, où en êtes vous ? à vous."

"- J'ai rencontré de l'aide sur le chemin ... des Eldars ... Il est possible qu'il y en ai d'autre sur le navire ... Faites attention. Nous prenons une route détourné pour atteindre l'apôtre noir ... Terminé."

"- Que les éthérés vous accompagne Shas'la ! Pour la Tau'va. Terminé."

Shad monta ensuite dans le tram grinçant avec les autres Xéno. Il se surpris à imaginer une exécution sommaire pour la Mal'coar mais il fut tiré de ses pensées morbides par le Gal'leath

"-Quel est votre nom ? lui demanda-t-il
-Shad'Alime. répondit-il simplement
-Et moi Vildrin."

Shad ravala difficilement un "Je n'avais rien demandé ...". Quitte à devoir passé du temps avec ces Eldars, autant ne pas envenimer les choses ... c'est ce qu'un la caste de Por aurait pensé ... L'un des Eldars lui proposa son aide, mais le guerrier refusa ... au fond il n'avait absolument rien, un peu de poussière et du sang de marins du chaos, rien de plus. Il pensait être en paix pour méditer sur une des leçons de Puretide, mais le Gal'leath ne sembla pas vouloir laisser le guerrier se reposer, entamant une conversation que Shad du poursuivre malgré lui ... Les Eldars ne comprenaient donc pas l'importance de méditer un enseignement avant de combattre ? qu'à cela ne tienne, il fit en sorte d'épuiser rapidement la conversation pour reprendre sa médiation, en ne donnant que des réponses évasive, et sans poser de question.

Lorsque le Tram se stoppa, les cinq guerriers sortirent en silence et commencèrent à parcourir les couloirs. Shad suivait silencieusement les Eldars qui semblaient savoir où ils allaient : de cette façon il suivait une piste pour tendre une embuscade à l'ennemie tel l'enseignement de Kauyon, et c'était triste à dire, mais ses alliés allez lui servir d'appât pour ça. Shad tourna rapidement la tête pour scruter un couloir, ceci l'empêchant de voir le responsable du vacarme qui suivit et qui attira une patrouille du chaos sur leurs positions : décidément il aurait crus les Eldars plus discret ... L'assassin prit en joue le premier marins mais il fut pris de vitesse par le Gal'leath. Faisant preuve d'expérience, le Tau changea immédiatement de cible et abattu un second marins d'une balle dans la gorge. Le combat qui s'en suivit vus confus. Shad resta en arrière, évitant ainsi d'être pris pour cible, se plaçant selon la stratégie de l'ombre derrière le miroir. Caché derrière les Eldars qui faisait feu en réponse au Marins en face d'eux, il guettait le moindre écart de bras de la part de ces dernier et y logeait ensuite une balle mortelle. Si son rendement de mort était peu élevé, son quota Munition/adversaires abattue était de 1 pour 1. De cette façon, il économisait ses balles, aidait ses alliés et surtout : ne se faisait pas remarquer par les soldats du chaos dans le tumulte de la bataille. Lors que le Gal'leath fut pris à la gorge, il empêcha indirectement de nombreux tire bien placé de Shad ... à tel point que l'assassin faillit décider d'abattre les deux d'une balle, mais l'eldar fut sauvé par ses compagnons qui abattirent le guerrier du chaos avant Shad. Une fois que le calme fut revenu, la Mal'coar fit une leçon de moral que l'assassin ne prit pas la peine d'écouter, décrochant sa radio.

"- Shas'vre T'au Shova Kais : Ici Shas'la A'tora Shad Alim Kais, une patrouille éliminé, taille réduite, nous sommes loin du front. Trop petites pour être une patrouille proche du commandant, nous sommes donc surement à mi-chemin. À vous."

la radio grésilla de nouveau "Message bien reçu, nous gagnons du terrain mais les pertes sont de plus en plus nombreuse, surtout du coté Kroots, nous ne pourrons pas tenir plus longtemps sans renfort. Nous avons lancé un appel au Kor'o mais nous n'avons pas de nouvelle de Shas'o Diorès et Aun'Syvra, les perturbation de la forteresse noir son bien trop forte. à vous."

"- Il n'y a donc pas de possibilité de renfort ? à vous."

"- Nous attendons une réponse de la caste de l'air, et du Kor'el qui nous accompagnait. Nous vous tiendrons au courant, nous ne vous laisseront pas seul frère, ne ..."

Le bruit d'un canon rail empêcha Shad d'entendre la fin de la phrase

" ... Terminé !"

Le temps pressait ... Et Shad tenta de le faire comprendre aux Eldars ... Si les forces Tau actuellement présente tombaient, ils se retrouveraient non seulement seul sur ce bâtiment, mais également bloqué.


[ Au cas où je met quelque traduction : La'rua : groupe de 6 à 12 guerriers de feu. Mal'coar : araignée. Gal'leath : Explorateur. Si y a d'autre mot que vous comprenez pas dites le moi.]
avatar
Shad'Alime

Faction : Tau
Fonction : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Lakius Felstrid le Dim 21 Aoû - 12:54

[Frêles Xénos, sachez que Cairn rejoint le Lorgar's Fist. Mais il n'est pour le moment pas franchement en état de vous combattre.

Les Eldars aidés par Shad'Alim atteignent finalement les quartiers de l'Amirauté. Là, notamment grâce à la compréhension de la langue chaotique des fils d'Isha, vous pouvez choisir votre prochaine destination. Vous ne savez pas où se trouve précisément Itreas. Connaissant les Word Bearers, il peut aussi bien inspecter le déroulement de la bataille sur le Pont, procéder à un quelconque rituel dans l'aile de la Cathédrale (la taille de cette aile justifie complètement sa dénomination), où encore rester dans ses quartiers personnels. A vous de choisir. Envoyez des MP pour correspondre, et envoyez moi un Mp pour votre décision finale. Si vous faites attention à certains détails (c'est tiré par les cheveux mais bon); vous n'avez le choix qu'entre deux solutions. Rien à rédiger pour le moment, juste une décision à prendre.

Cairn, je vais écrire un post décrivant ton retour entre aujourd'hui (dimanche) et demain. Tu pourras ta lancer à la poursuite des xénos après.]
avatar
Lakius Felstrid

Faction : Chaos / Mj
Fonction : Héritier Word Bearers / Mj Garde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Lakius Felstrid le Lun 22 Aoû - 7:32

La douleur était proprement intenable, même pour un Space Marine. Cairn Angelfall regretta un instant de s'être livré aussi vite aux chirurgiens à bord du Lorgar's Fist. Il se réveilla ce qui lui paru être une fraction de seconde après son arrivée sur le vaisseau amiral. En réalité une heure s'était écoulée. A sa grande surprise, il surprit l'Apôtre Noir Itreas lui-même le fixant. Un large pan de peau lui manquait au niveau de sa joue, brisant l'intégralité du texte qui était tatoué partout sur son visage. Cette cicatrice ne mettrait qu'une journée à disparaitre, avant qu'un nouveau tatouage ne soit appliqué. Cairn toucha son orbite énucléé : le tissu de chair manquant de l'Apôtre était venu fermer à jamais son oeil blessé. Levant un bras auparavant manquant, il put également remarquer une nouvelle prothèse mécanique dont l'extrémité n'était ni plus ni moins que la gueule d'un bolter. Une arme néanmoins décorée aux symboles de la Légion, et dont le canon représentait une gueule de démon entourée de flammes. Cairn tenta de se relever sans succès : un nombreux important d'outils chirurgicaux restaient attachés au guerrier-traître. Son armure lui avait été enlevée et mise non loin sur un présentoire. Sa blancheur devait désormais cotoyer un nombre important d'écritures saintes, proclamant l'hégémonie de l'enseignement de Lorgar. Avant que le space marine déchu ne put prononcer un mot, Itreas prit enfin la parole :

"Les Dieux n'en ont pas fini avec vous, et vous avec l'Imperium. Comment vous sentez-vous, frère ?"

Cairn grogna simplement. Les différentes drogues administrées dans l'heure le contraignaient dans le moindre de ses mouvements. Néanmoins, l'Apôtre sembla apprécier cette réponse.

"Vous pourrez rapidement reprendre le combat, et ce avant la fin de cette bataille. J'aurais besoin de vous ici même, sur le Lorgar's Fist.Mais avant cela, je dois vous préciser quelques détails.
"Vous avez peut être déjà pu apercevoir les troubles internes de la Légion. Je ne saurai mettre un nom dessus, mais quelque chose pousse les forces du Chaos à se séparer, se diviser. Le Chaos ne peut être fort qu'Uni. C'est pourquoi, en tant qu'Apôtre Noir, je me dois de redonner du souffle à notre Foi. J'ai besoin de guerriers à qui faire confiance. Vous êtes là depuis peu, c'est pourquoi je vous ai choisi. Vous serez mon Héraut. Vous devrez transmettre la Parole en mon nom, parmis nos Frères, déchus ou s'apprêtant à le devenir. Vous deviendrez un symbole du Chaos Universel. Le texte que j'ai fait fixé à votre oeil manquant est le symbole même de votre fanatisme. Vous ne pouvez lire ce texte, mais vous lui prêterai allégeance. Allez maintenant, Héraut d'Itreas, des affaires m'attendent."

L'Apôtre Noir sortit. L'aura étrangement douce et douloureuse qui l'accompagnait s'évanouie également. Seul, après quelques minutes qui permirrent aux drogues de devenir supportables, Cairn Angelfall se leva et s'équipa de son armure, à l'aide de bras mécanisés l'assistant.

[Cairn peut donc désormais poster. Il est encore faible mais comprends que sa solitude n'est pas de bon augure. Son quartier semble être abandonné. Il décide donc de rejoindre les quartiers de l'Amirauté du vaisseau. Il parvient à dissimuler sa présence à une escouade de guerrier de feu Tau. Avant d'atteindre l'ascenseur, il doit néanmoins faire face à un guerrier kroot seul. Le combat est remporté tant bien que mal par l'ancien blood raven. Le post s'arrêta lorsqu'il active l'ascenseur. Je te laisse la liberté de décider la fonction des salles traversées entre le poste chirurgical et l'ascenseur.]
avatar
Lakius Felstrid

Faction : Chaos / Mj
Fonction : Héritier Word Bearers / Mj Garde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Lakius Felstrid le Mer 24 Aoû - 5:38

La Cathédrale Noire du Lorgar's Fist s'étirait sur un kliomètre, soit un cinquème du cuirassé désolator. Elle était certes un point vulnérable de par la taille de ses vitraux et de son plafond de verre, mais aucun missile ne semblait lui être accordée. Quand bien même une torpille perdue filait sur elle, la fortune s'acharnait à trouver des moyens pour le contrer. Nul doute n'était permis : les Dieux eux-mêmes la protégeaient. Elle offrait aux visiteurs une splendide vue sur la bataille, bien que la majorité des êtres présents en ces lieux étaient généralement trop absorbés par l'immensité du bâtiment et de ses décorations pour prêter attention au-dehors. Aucune lumière électrique n'était présente : l'entière salle était illuminée par la lueur des étoiles, des torches sanctifiées et, actuellement, par les tirs lasers de la bataille. Des rangées de banc venaient s'étirer jusqu'à la pointe de la nef, où un autel surplombait une gueule béante hérissée de pointes. Des rigoles étaient amménagées dans le marbre du sol, acheminant le liquide vers la gueule. Le sang séché recouvrant cette instalation laissait peu de doute quant à la nature du liquide. Aucune présence, pas même un cadavre, venait rompre l'immensité silencieuse du santuaire. Seul le craquement des torches venait remplir l'espace sonore... ainsi que l'échos des pas du groupe de xénos pénétrant dans l'édifice.

Soudain, un gémissant provenant du fond de la Cathédrale attira l'attention des intrus. Reconnaissant la silhouette du Grand Prophète à l'aide son viseur, Vildrin fonça à sa rencontre, avalant le kilomètre qui les séparaient rapidement, ses alliés sur ses talons. Rakis était blessé, scarifié en de multiples endroits. Une croix du Chaos avait été placée sur son front, faisant couler le sang de l'eldar abondament. Malgré ses blessures, Rakis trouva la force de parler :

"Fils d'Isha, et toi guerrier de T'au, dit-il en inspectant le groupe, repartez de ce tombeau immédiatement."

- Nous ne pouvons partir sans vous, Grand Prophète, et sans avoir accompli notre tâche. La réponse d'Elimar balayait toute contestation.

- Le Grand Ennemi m'a touché, guerrier aspect, je suis d'hors et déjà perdu. Itreas est trop fort pour vous. Je l'ai affronté en venant ici, alors que l'Isha's Tears sombrait. J'ai pu le blessé mortellement, du moins je le pensais. Mais il n'est pas seul. Dans son propre corps... Vous me comprennez ? Un démon. Très puissant, de ce que j'ai pu constater. Cette force surnaturelle m'a balayé. Il semblerait...

Le Grand Prophète s'interrompa, une quinte de toux le terrassant. Le groupe était nerveux. Un tel prisonnier, sans protection ? Il s'agissait certainement d'une embuscade. Cependant, tous attendirent la fin du récit de Rakis :

"Il semblerait qu'Itreas prépare son élévation au rang de prince démon. Et, contrairement à un grand nombre de leader du Chaos, les Dieux lui sont favorables. Tous, je veux dire... "

"Ainsi c'est donc vrai"

Trois silhouettes d'approchaient du petit groupe. Deux d'entres elles étaient proprement gigantesques. Un effet de contre-jour les dissimulaient au yeux des xénos. A une poignée de mètres devant eux, un tir puissant permis de les éclairer. Deux Obliterators, ces êtres du Mechanicum Noir aux armes aussi dévastatrices que variées. Entre eux ce dressaient une silhouette en robe, bien plus rachétique. Des mécandrites claquaient dans son dos, alors qu'un masque respirateur dissimulé la moitié de son visage. Seul un oeil très certainement artificiel perçait l'obscurité ambiante d'une lueur orangée. Sa voix était elle aussi artificielle, sans émotion. L'adepte du Mechanicum Noir reprit la parole :

"Lorsque les rapports indiquaient des forces hostiles dans l'Amirauté, je ne le croyais pas. Maintenant que je vous vois, je comprends mieux. Seuls vous, fourbes eldars, pouvaient tenter des assauts aussi fous que désespérés. Allons, regardez votre commandant : ne croyez vous donc pas que toute cette opération est insensée ?"

Alors que l'adepte parlait, Rakis fut détaché et soutenu par l'araignée spectrale. Les autres se mettaient lentement à couvert derrière des bancs, ne désirant pas déclarer les hostilités avant de pouvoir essuyer la puissance de feu des obliterators. Si cet adepte, très certainement le haut gradé du Mechanicum Noir à bord, se montrait aussi bavard que la légion qu'il servait, autant en profiter. Il parut cependant se rendre compte de son erreur et, fronçan son unique sourcil, s'écria :

"Synec vous ordonne de vous débarasser des intrus !"

Les obliterators acquiessèrent silencieusement. Les bolters lourd se mirent en marche alors que les xénos ripostaient. Synec se repliait lentement vers le fond de la Cathédrale, laissant ses guerriers nourrir la gueule ensanglantée une énième fois.

[Combattez contre les membres du Mechanicum Noir. Seuls cind guerriers s'en sortent, dont Elimar, Vildrin, Rakis et Shad'Alim. Vildrin est cependant touché à l'épaule et Shad'Alim est contraint d'enlever son casque. Eloshi arrive en renfort, executant Synec. Vous avez alors la possibilité de ramener Rakis sur un vaisseau eldar ou de poursuivre votre quête d'assassinat.]
avatar
Lakius Felstrid

Faction : Chaos / Mj
Fonction : Héritier Word Bearers / Mj Garde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Vildrin le Mer 24 Aoû - 23:01

Si la cathédrale avait mis Vildrin mal à l'aise, la découverte du grand prophète et des supplices infligés l'avait empli d'une rage sourde. La seule possibilité qu'une âme pareille puisse être confisquée au profit de la Grande Dévoreuse faisait bouillir son sang.
Il en vint presque à remercier l'arrivée de Synec et de ses deux pantins, ainsi il trouvait un éxutoire à sa colère.

Il ne perdit pas de temps à écouter la diatribe de l'adepte, profitant du répit pour se mettre à couvert, se fondant dans les ombres. Shad'Alime suivit un chemin similaire et fut rapidement perdu de vue par tous les protagonistes. Elimar choisit de mettre le grand prophète en sécurité avant de s'occuper de la menace. Quant aux gardiens, ils décidèrent de faire barrage de leur catapulte shuriken, arrosant l'ennemi de projectiles acérés. Les deux oblitérators subirent sans broncher le feu nourri des deux eldars, leur armure bloquant des tirs qui auraient déchiquetés un homme normal. Les pantins du chaos firent cracher leur bolters lourds, déchainant un enfer de destruction dans la cathédrale. Le balayage creusa la pierre avant de déchiqueter les bancs disposés dans la cathédrale, mettant à mal l'abri de l'un des deux gardiens. Ce dernier se recroquevilla, cherchant désespérement un autre abri du regard. Vildrin réagit de suite, sortit de son couvert et fit feu à son tour. Le tir fit exploser la protection de l'épaule droite d'un des oblitérators. Ce dernier ne parut pas s'en émouvoir, son bras droit se tourna vers le ranger, prenant l'apparence d'un lance flammes. Le serviteur des dieux sombres ne prit même pas la peine de regarder Vildrin lorsqu'il mit en marche sa nouvelle arme. Il préféra se concentrer sur les gardiens grâce à un deuxième bolter qui apparut à la place de son bras gauche.
C'est en se jetant au sol quelques mètres plus loin que le ranger échappa d'extrème justesse aux flammes ardentes. Il se releva et entendit alors un cri de douleur qui lui laissa craindre le pire, car c'était un cri de mort.


"-Evilear !"

Vildrin serra les dents de rage, l'un des deux gardiens venaient de périr. Il se releva et fut propulsé en arrière par une force étrange. Il heurta l'un des piliers de la cathédrale avec un cri de douleur, sa combinaison n'avait en rien atténué la force du choc. Il tomba à genoux et leva les yeux vers son assaillant.

"-Amusant, ricana Synec. J'aurais pensé que les eldars seraient du genre à se cacher, pas à foncer dans le tas."

L'adepte pointa un pistolet bolter sur le ranger. Les sombre écritures gravées sur le bolter étaient tout sauf rassurantes, aussi quant le sorcier ouvrit le feu, le ranger se précipita pour s'abriter derrière un autre pilier. Les projectiles maudits arrachaient des portions de pierre à chaque impact provoquant un ricanement chez Synec. Vildrin lâcha son fusil, dégaina sa lame courte et son pistolet. Le longue distance ne servirait à rien dans ce genre de duel. Des éclairs d'énergie noire firent exploser le couvert du ranger. L'eldar courut d'abris en abris, revenant parfois sur ses pas pour destabiliser le sorcier. Si celui-ci s'amusa quelques temps de la course effrénée du ranger, la colère et la frustration prirent rapidement place. Il hurla plusieurs injures à l'intention de l'ensemble de la race eldar et plusieurs menaces à l'intention de leurs âmes.
Vildrin continuait inlassablement à jouer les courants d'air, la colère de l'adepte le rendait prévisible ce qui facilitait d'autant plus la tâche du ranger. Ulcéré, Synec finit par faire appel à des forces plus importantes et provoqua une large explosion. L'agile eldar esquiva le plus gros du sortilège, n'en sortant que légèrement destabilisé, et pointa son arme sur le sorcier. La plupart des shurikens ricochèrent sur l'armure de Synec, mais certains se fichèrent entre les plaques, arrachant un grognement de douleur à l'adepte. Vildrin se fendit, visant l'une des faiblesses de l'armure. Son épée fendit l'air mais n'atteignit pas sa cible, elle tomba au sol dans un tintement métallique alors que le porteur quittait le sol, soulevé par une sombre force.


"-Profiter de ma faiblesse après le sort était une bonne idée, mais c'est presque insultant que tu ai pu croire que cela te donnerait le temps de m'éliminer. Ces blessures ne sont rien par rapport à la récompense de Slaneesh pour ton âme."

Le ranger tenta de bouger pour briser le carcan qui l'emprisonnait mais la volonté du sorcier était forte. Il aurait voulu lever son arme et tirer une dernière fois en signe de défi mais ses bras étaient désespérement bloqués le long de son torse. Le pistolet bolter cracha et Vildrin sentit une douleur foudroyante dans son épaule gauche, faisant tomber son arme, l'adepte avait décidé de se défouler sur lui, lentement de préférence. Le ranger tenta de refouler assez longtemps la douleur pour murmurer une dernière prière à la déesse Isha. Entre sa concentration et le bruit des combats en arrière plan, il n'entendit rien. Il remarqua juste un tressaillement de la part de Synec. L'adepte se retourna lentement, laissant apparaître un trou dans l'arrière de son casque et un second ranger. Eloshi tira une deuxième fois, faisant exploser la plaque pectorale de l'armure de Synec, jeta son fusil pour son pistolet et tira. Vildrin sentit la mort de l'adepte lorsqu'il retomba au sol. Le sorcier s'écroula sur le dos, le second ranger s'approcha de lui, posa le pied sur son armure et tira une rafale dans la tête de son ennemi, s'assurant ainsi de sa mort définitive.


"-Eloshi."

L'interpellé se précipita en direction de son compagnon et examina sa blessure.


"-Rien de grave. L'os n'est pas brisé.
-Comment ?
-J'ai survécu ? Comme d'habitude : mélange de chance et de talent."

Il aida son frère de race à se relever et tout deux se dirigèrent vers le reste du groupe, les deux oblitérators avaient péri. Du côté xenos, il ne semblait pas y avoir de blessé, seul Shad'Alime avait perdu son casque. Le gardien survivant était au chevet du prophète inconscient alors qu'Elimar ramassait la pierre esprit de leur défunt compagnon.


"-Gardien ! Nous avons besoin de tes services ici !
-Le grand prophète doit être soigné, protesta Vildrin.
-Ca m'étonnerait. Rien quà voir les marques sur son corps je peux dire qu'il a de fortes chances d'être damné. Et même si ce n'est pas le cas, nous avons une mission à finir et pour ça tu dois être soigné.
-Nous devons le ramener en sécurité, intervint le gardien, sa survie assurerait celle de milliers des notres.
-Combien d'êtres vivants, eldars inclus, perdront la vie si Itréas garde la sienne ? Il ne faut pas laisser passer cette chance pour une plus infime de sauver Rakis. Ne vous en déplaise."

Intérieurement Vildrin avait du mal à contedire Eloshi, son raisonnement était froid mais logique.


"-Le grand prophète nous a signalés qu'Itréas était en passe de devenir un prince démon, remarqua Elimar.
-Donc c'est le moment où jamais, il a dit aussi qu'il l'avait blessé. Eloshi a raison c'est notre seule chance d'en finir.
-Mais le prophète ? demanda le gardien. On ne peut pas l'abandonner."

Vildrin se tourna vers son frère ranger et déclara :


"-Occupe-t-en Eloshi. Puis en direction du gardien : Assure toi de la santé du grand prophète et évacuez le avec la pierre esprit d'Evilear.
-Tu sais qu'en théorie on évacue les blessés.
-Comme tu l'as dit ma blessure n'est pas trop grave et mieux vaut qu'ils soient avec toi qu'avec moi. Tu sembles t'en être bien mieux sortit jusqu'à présent."

Eloshi soupira avant d'enlever quelque chose de sa ceinture et de le lancer à Elimar qui l'attrapa au vol. L'araignée spectrale observa l'objet, des grenades frags, probablement ramassées sur les cadavres des gardes.

"-Je ne sais pas si tu vas avec lui mais si c'est le cas vous en aurez besoin, plus que moi en tout cas.
-Merci.
-Tehaliv, occupe toi du bras de Vildrin et nous partons."

Quelques minutes plus tard, le ranger partit avec le groupe de sauvetage, non sans une dernière parole :


"-Tâche de survivre ! Si tu meurs tu auras affaire à moi !"

Puis au prophète :

"-Et c'est valable pour vous aussi."

Vildrin les regarda s'éloigner avant de récupérer son fusil et de grimacer de douleur. En dépit des soins reçus, son épaule le faisait encore souffrir, restait à espérer que cela ne le fasse pas échouer dans sa mission.


[HRP : Elimar, Shad'Alime je vous laisse le choix. J'ai pour ma part décidé d'opter pour le sacrifice héroïque (même si je me passerai bien du sacrifice).]
avatar
Vildrin

Faction : Eldar
Fonction : Ranger

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Cairn Angelfall le Sam 27 Aoû - 1:08

Je refusais la chose. Les mots revenaient, me tourmentaient. "Il n'y a rien à craindre plus que la crainte elle-même." "C'est faux !" hurlai-je en retour dans les ténèbres. "Il y a des choses plus terrifiantes que la terreur ! Qu'on ne me demande pas de les décrire, aucun mortel ne saurait conter un tel spectacle ! On a brûlé les yeux de mon âme par la vision du Chaos, par la Vérité ! Les préceptes que nous croyions justes et droits... Bancals ! Imparfaits ! Creux !"
Savoir. Oui, mon chapitre voulait savoir. La Connaissance. Magnifiée. Vénérée. Elevée au rang de dogme. Ils voulaient savoir. Moi aussi, je voulais savoir. Blood Raven, quoique dépourvu du talent de psyker de la plupart de mes frères. Avide de savoir. Quelle funeste illusion que cette quête. J'ai atteint mon objectif. J'ai su. On m'a appris.

Je n'ai pas trahi. Ce sont eux, les traîtres, les ignorants, les apôtres de l'obscurantisme. Vous refusez de voir le Chaos. De voir ce qu'il est. Vous faites preuve d'une hubris dépassant le simple stade de l'insolence. De loin. Fous aveugles. Vous vous gardez du malheur qu'implique le fait de Savoir... Vous vous crevez les yeux avant d'être au terme de votre destinée, Oedipe du quarante-et-unième millénaire, trichant avec les Sombres Dieux.

J'émergeais de l'inconscience en pensant échapper à mes tourmenteurs pour me retrouver assailli par une souffrance délirante. Bouchers mécaniques, nombre de pinces et de crochets me surplombaient tandis que d'autres se retiraient seulement de ma chair mise à nue. Derrière une verrière, des hommes s'affairaient à pianoter sur diverses consoles, manoeuvrant l'ensemble dans un concert de cliquetis glacés. Dans la lumière blafarde de la pièce, l'Apôtre noir en personne me dévisageait. On avait scarifié son visage, y ôtant tout un pan de chair. Portant un doigt tremblant là où l'impérial m'avait éborgné, je réalisais qu'on m'avait greffé ce bandeau quasi-saint. Je me sentis étourdi par la nouvelle, bien plus que par la douleur ou l'influence des nombreuses drogues circulant dans mon organisme. Itréas avait ainsi fait de moi sa chose. Son sceau dévoué. Je me rappelais avec un certain sarcasme la scène de l'adorateur, juste avant l'abordage. Plus personne ne se mettrait ainsi en travers de mon chemin, quitte à encaisser un tir de bolter. Par ce don, Itréas me gratifiait d'une confiance proche de la toute-puissance.
Ce qui impliquait également que le moindre faux pas serait vu de ses yeux. Son regard était posé sur moi jusqu'à ma mort.

Je tentais de me redresser, réalisant que la perte de mon bras avait été compensée. Je battis d'une paupière, découvrant l'arme. Maudite par le souffle du Chaos, à n'en pas douter. Je ne voyais pas comment recharger pareil calibre. La nécessité ne s'en ferait pas sentir, tel était mon sentiment.
Du coin de l'oeil, je notais que mon armure était mise à ma disposition, hâtivement restaurée. Et désormais ornée par les saintes paroles de Lorgar.


- Les Dieux n'en ont pas fini avec vous, et vous avec l'Imperium. Comment vous sentez-vous, frère ?
- Au service de Lorgar, marmonnai-je dans un grognement déformé.

Ma bouche n'articulait pas très bien, tant j'étais assommé. La question d'Itréas n'en avait pas été une. Un Word Bearer, un vrai fidèle, était mort ou servait. Il n'y avait pas d'autre réponse à son existence.
J'écoutais le reste de sa déclaration, immobile, confirmant ce que j'avais deviné. Il avait planté en moi un éclat de sa gloire, qui me tuerait si je m'en montrais indigne. Quel honneur plus grand pouvait-on espérer de la part de l'Apôtre noir ? Son jugement personnel, instillé jusque dans mon coeur. Je préférais mourir plutôt que de décevoir un tel être, ce qui était d'ailleurs la seule option que j'avais. Le Chaos veillait sur les siens, et j'étais chéri de lui pour que mon destin prît une telle tournure.
Je repensais aux propos alarmants d'Itréas tout en récupérant doucement sur la table d'opération, plongée dans un silence désormais absolu après que le meneur des Word Bearers se soit éclipsé.

Finalement, je chassais la torpeur à grands coups de rage et de résolution, forçant ma faiblesse à se tapir dans un coin de ma tête. Je m'approchais de mon armure d'un pas de plus en plus assuré, remarquant que le râtelier sur lequel elle reposait avait été confectionné et automatisé pour qu'il revête la cuirasse sur l'utilisateur, aide dont j'aurais désormais besoin. Tandis que les plaques se rivetaient et se crochetaient les unes aux autres comme des mailles voraces, je réfléchissais à l'interprétation que je pouvais faire des paroles de l'apôtre. Il souhaitait apparemment que je me livre immédiatement à un nettoyage du vaisseau, puis à une purge de plus grande envergure par la suite.

Une fois équipé, je vidais promptement les lieux, retrouvant avec un certain soulagement l'inconfort familier de mes protections. Arrivé dans le couloir jouxtant le bloc, je pris le temps de me repérer, reconnaissant avec une certaine difficulté le schéma du vaisseau. Il était déjà arrivé, sur d'autres bâtiments toutefois, que des... aménagements soient faits, le navire étant parcouru par la main créatrice du Chaos. Avec la présence de la Forteresse Noire, ça ne m'aurait pas étonné que le Lorgar's Fist soit touché par ce phénomène.
Je poursuivis ma route en direction des quartiers de l'amirauté. Je devais m'y rendre, réclamer les mots de clarté de l'Apôtre. Des mots dont il avait décidé qu'ils orneraient désormais mon visage !
Visage qui se contracta soudain. Intuition ? Bénédiction des dieux ? Erreur de la part de mes adversaires ? Quoi qu'il en soit, je les devinais juste avant de les voir. Promptement, je me coulais dans l'une des nombreuses alcôves qui grêlaient le corridor. Des ombres incertaines s'allongèrent, et j'observais les Tau avancer. Ils traversèrent un embranchement latéral et disparurent, ne brisant le silence que d'un pas léger et de quelques grésillements. En armure, je les reconnus comme appartenant aux guerriers de feu, formant le gros des armées de cette race dont je ne savais à peu près rien. J'aurai peut-être dû tenter de les décimer sur place, mais il semblait que certains avaient d'autres projets pour moi...

Ayant laissé passer le groupe, je sortis de ma cachette et repris mon avancée. Celle-ci stoppa de nouveau lorsqu'un bruit me parvint, à mi-chemin entre le grognement et le sifflement.


- Je ne voudrais même pas de ta chair souillée, m'apostropha la voix dans mon dos.

Je me retournais pour voir un des alliés des Tau, à moins qu'il ne fit simplement parti de leur race ? Un Kroot, une créature frêle d'apparence mais recelant une force et une détente prodigieuses. Je levais mon tout nouveau bras pour le mettre en joue, mais je ne connaissais pas ce nouvel attribut de moi-même. Le tir partit bien trop haut, allant délivrer un flot d'étincelles au plafond. La créature se ramassa sur elle-même et me bondit dessus. J'encaissais mal son agression et tombais à la renverse, roulant sur le sol avec un feulement de rage. Le Kroot me faisait face, accroupi.


- Relève-toi, maudit, relève-toi ! grondait-il.
- Je vais me lever, crachai-je. Je vais me lever, et je vais écraser ta sale gueule sous mon pied de fer.

Frappant du poing, je me remis debout. Il repartit aussitôt à l'attaque, et je pointais mon bolter démoniaque vers sa tête. Plus vif que l'éclair, il s'en empara et le leva en l'air de ses deux mains. J'étais incapable, avec ce seul bras, de lutter face à lui. Mais je ne cherchais pas à briser son étreinte... Je me servis de l'ouverture qu'il créait pour lui asséner un coup de genou d'une rare violence, l'armure s'enfonçant dans la chair en la meurtrissant profondément. Il sembla s'étrangler, du moins c'est ce que je déduisis du gargouillement qu'il émit. Pour autant, il ne me lâcha pas et même, se rapprocha encore jusqu'à enrouler ses jambes agiles autour de ma taille. Sa mâchoire se referma sur mon coude, qu'il chercha à broyer.

- Crève, parasite !

Jouant de mon poids et de ma corpulence largement supérieurs, je me jetais en avant, sur le ventre. De ce fait, je l'écrasais par terre de toute ma masse qu'amplifia l'élan que je donnais à mon impulsion. Le Kroot brailla lorsqu'il reçut le choc, pris entre le marteau et l'enclume. Sauvagement, je lui assénais des coups de tête à même le sol, cherchant à réduire son crâne en miettes avec mon casque. Finalement, il cessa de bouger. Haletant, pris dans une nasse furieuse, je contemplais ce qu'il restait de mon assaillant. Un corps brisé, guère loin de la désarticulation, au faciès méconnaissable. Pour faire bonne mesure, j'envoyais mon pied là où se serait trouvé son plexus, notant l'absence de réaction. Bel et bien mort, ou peu s'en fallait.
D'un revers de la main, j'essuyais maladroitement le sang qui inondait mon heaume, avant de gagner l'ascenseur qui m'amènerait à proximité des quartiers amiraux.
avatar
Cairn Angelfall

Faction : Word Bearers
Fonction : Space Marine renégat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Lakius Felstrid le Mar 30 Aoû - 4:45

Le Tzeench's feature approchait lentement du vaiseau amiral Word Bearers, désirant échapper aux armes du Void Echoes en misant sur la discrétion. Exodius fut lancé par capsule individuelle, à quelques mètres des quartiers de l'Amirauté. La capsule s'accrocha aux emplacements appropriés, et le code personnel du Myst suffit pour enclencher les mécanismes complexes d'ouverture. A peine eut-il pénétré dans les coursives du cuirassé despoiler qu'une migraine l'assaillie. Il s'était personnelement investi dans son destroyer, et voila que celui-ci s'effondrait sur lui-même. Le tir, qui surprit tous les membres dans le vaisseau, ne laissa aucune chance aux suivants du Myst. Ce tir, une torpille à fusion lancée à pleine vitesse, fut d'autant plus mortel qu'il provenait du Lorgar's Fist lui-même. Ainsi, Itreas est au courant... et à peur du changement, pensa Exodius. Il accélera son allure, désireux d'aller à la rencontre d'Itreas au plus vite.


Le groupe xéno progressait rapidement. Après les évènements de la cathédrale, ils avaient décidé d'un commun accord de tenter leur chance dans les quartiers personnels de l'Apôtre. En fait, ils esperaient qu'Itreas ne leur inflige pas un massacre sur le pont du vaisseau. Quand bien même ils pourraient être vainqueurs, éliminer toute présence sur la passerelle de commandement d'un vaisseau en état d'alerte total n'était pas une bonne idée. Leur survit dépendait également de l'intégrité de la coque du Lorgar's Fist. Et celle-ci laissait actuellement à désirer. Le Void Echoes frappait sans répit, et un affreux grincement remplissait dorénavant l'atmosphère sonore. Rakis avait pu être évacué sur le Hammer of Vaul, sa navette ayant profité du déchaînement des forces impériales pour fuir le Lorgar's Fist indemne. Shad'Alim avait perdu tout contact avec les forces Tau. Ces forces avaient du fuir le bâtiment lorsque le Void Echoes approchait, conscient de l'imminente destruction du Lorgar's Fist... à moins qu'elles n'aient été pûrement anéanties.


Cairn Angefall avait finalement atteint le pont. Et la situation n'était pas brillante. Il n'y avait aucun doute quant à la domination des forces d'Itreas sur les forces impériales, mais l'arrivée de la flotte Tau mettait en difficulté le Faith and Retribution, bien que la Forteresse Noire prélevait un lourd tribut aux assaillants xénos. Le capitaine du vaisseau, un certain Kor Maël, semblait optimiste. A chaque mauvaise nouvelle qui lui était anoncée, il se contentait de sourir en donnant pour seule explication un énigmatique "Itreas a Vu". Certes la vision d'un Apôtre était chose sacrée chez les Word Bearers, mais l'ensemble des officiers présents sur le pont ne semblait pas partageait son point de vu. Kor Maël dirigeait cependant son vaisseau avec une efficacité démoniaque. Malgré les lourds dommages infligés durant la bataille, le cuirassé s'en sortait plutôt bien avec son duel contre le vaisseau de l'amiral Semonov. Du moins, il tenait bon. Lorsque la présence de l'ancien Blood Raven fut relevée par Kor Maël, le capitaine l'envoya rejoindre l'Apôtre en personne, dans son sanctuaire. Ordre d'Itreas. Grandement honoré et pas moins intrigué par cet ordre spécial, Cairn se dirigea sans plus tarder vers les quartiers privés d'Itreas.


Exodius rencontra les eldars accompagnés du tau dans un croisement. Les deux camps se regardèrent, quelque peu secoués par cette soudaine présence dans ce qui semblait être un vaisseau fantôme. Levant leur armes shurikens (ou reculant discrètement de quelques pas dans le cas du tau), les eldars furent assaillis d'un doute. "Assailli" était en effet le terme, car il s'agissait d'une machination du psyker chaotique. Pour Exodius, ces xénos étaient le choix idéal d'alliés de circonstances. Ils pourraient notamment endosser le rôle parfait de coupable à la place d'Exodius, lui permettant de poursuivre son oeuvre de conversion dans la légion des guerriers les plus croyants de la galaxie. Il fit part de sa proposition aux xénos. Les eldars semblèrent hésiter, conscients de la grande propabilité d'un piège mais également de l'appui conséquent que leur serait un sorcier.

[Je laisse le choix au premier posteur : Exodius ou les Eldars/Shad'Alim. Si vous refusez de vous allier, vous pouvez blesser un joueur modérément. Cairn croise sur sa route un obliterator qui l'aide à en finir avec des guerriers de feu menés par le chef Tau sur le Lorgar's Fist : Shas'vre. Un autre obliterator vient en renfort, et c'est accompagné de l'un des deux (l'autre meurt par la main de Shas'vre) que Cairn rejoint Itreas dans son sanctuaire (de taille néanmoins important). Aux côtés de l'apôtre se tient un autre guerrier à l'armure similaire à celle de Cairn : Kor Revenal, anciennement Revenius des Ultramarines. Itreas leur fait part du groupe d'assassin approchant et de sa tranquilité quant à l'affrontement imminent.]



Dernière édition par Lakius Felstrid le Jeu 1 Sep - 9:09, édité 3 fois
avatar
Lakius Felstrid

Faction : Chaos / Mj
Fonction : Héritier Word Bearers / Mj Garde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Vildrin le Mar 30 Aoû - 8:45

Le trio avançait dans les coursives sombres du vaisseau, tous fermement décidés à accomplir la mission qui leur avait été initialement confiée. Vildrin était empli d'un calme qu'une froide résolution expliquait, sa survie n'était pas assurée, loin de là. Le vaisseau menaçait de se disloquer d'une seconde à l'autre, Itreas avait écrasé le grand prophète en combat singulier et l'isolement radio de Shad'Alime indiquait qu'il n'y avait plus que des serviteurs du chaos à bord. De tous les assaillants, seuls eux trois étaient toujours présents et assez fou pour continuer. La sombre confiance de l'apôtre était troublante, la situation était grave pour lui, à défaut de l'être pour sa flotte, et pourtant le Lorgar's Fist continuait à oeuvrer pour ses sombres desseins. Chaque seconde qui s'écoulait achevait de renforcer la conviction de l'eldar : le serviteur du chaos devait mourir. Lui même y perdrait sûrement la vie et son âme avec, son nom serait probablement oublié par les survivants, mais en cet instant précis cela n'avait aucune importance.
Il avait vu les douleurs et tortures de Rakis, Itreas et ses suppots maudits avaient le pouvoir de l'infliger à toute la race eldar. Que valait deux âmes à côté de tout ceci.

Vildrin eu un triste sourire, dire qu'il y a quelques mois à peine il aurait fui le conflit à n'importe quel prix, contempler l'horreur du chaos lui avait fait réaliser à quel point la situation était sombre et peu clémente pour les eldars. Il songea un instant à ses parents qu'il n'avait pas connu, seraient-ils fiers de le voir agir ainsi ? Il l'espérait de toute son âme.

Ils s'étaient mis d'accord pour les quartiers personnels d'Itreas, c'était leur dernière chance, la passerelle de commandement était trop bien gardée et donc beaucoup trop risquée. Mais si le sorcier noir s'y trouvait... alors leur sacrifice serait probablement vain.
Les minutes s'écoulèrent sans qu'aucune patrouille ne vienne les gêner, les serviteurs du chaos avaient subi trop de pertes pour tenir correctement les comptes, sans oublier l'inévitable confusion d'une bataille. Au détour d'un couloir, le trio stoppa nette sa progression, face à eux se tenait un serviteur des dieux noirs, un sorcier. Ce dernier ne fit aucun geste hostile, il attendit quelques instants que les oreilles du trio s'ouvrent pour parler :


"-Vous cherchez Itreas n'est-ce pas ? demanda-t-il. Je me doute bien que sa mort aiderai les votre et de manière surprenante, elle servirait aussi mes intérêts."

Le sorcier sourit, il avait capté l'attention des xenos.

"-Je vous propose de nous allier temporairement afin d'accomplire cet objectif commun. Nous sommes tous bien conscients que vous n'avez pas la moindre chance sans mon aide."

Vildrin acquiesça intérieurement, le sorcier avait raison, entouré d'ennemis, face à un adversaire aussi puissant toute aide était bonne à prendre. Il baissa son fusil et s'appréta à répondre quant un déclic se fit dans son esprit, comme si un voile se déchirait. Pourquoi ce serviteur du chaos les aidait-il ? Pour les piéger ? Peu probable. Pour disposer de pièces sacrifiables sur l'autel de son ambition ? Oui. Une alliance avec un sorcier ne durerait pas sitôt que le coeur d'Itreas aurait cessé de battre, qui plus est c'était choisir entre deux maux d'importance. Le ranger se pardonnerait-il de remplir sa mission pour mieux la faire échouer ensuite ? Probablement pas. Itreas était un fléau et un vrai danger mais une alliance de ce genre n'apporterait rien de bon. Quels que fussent les plans de ce sorcier, au moins des quatre dieux noirs y trouverait son compte et c'était déjà un de trop, surtout s'il s'agissait de Tzeench, le plus calculateur et le plus dangereux sur le long terme.

"-Nous n'avons probablement pas la moindre chance sorcie, dit Vildrin. Et c'est pour ça que nous ne nous battrons pas aujourd'hui. Mais n'escompte pas que t'aidions pour autant.
-C'est bien dommage et bien stupide.
-Tu crois cela ? Tu es suffisament intelligent pour éviter une confrontation avec ceux qui peuvent te rendre service, risquer de tout perdre pour sauver ton ennemi ? Nous allons partir pour tuer Itreas et toi aussi de ton côté. Si nous mourrons dans la tâche tu rateras une occasion de le tuer sans être soupçonné. Et si nous réussissons sans que tu sois présent, alors tu ne pourras rien prétendre et surtout pas sa succession. Car c'est ce que tu veux n'est-ce pas ?"

Le sorcier ne répondit rien.

"-Je ne suis pas assez fou pour m'allier avec toi ou chercher à te combattre car dans les deux cas ma mission serait un échec. Je serai en revanche assez pragmatique pour profiter d'une opportunité que tu me laisseras. Je sais que tu penses pareil. C'est pour cette raison que nul combat n'aura lieu ici."

A ces mots, Vildrin se jeta dans une courtine proche, disparaissant aux sens du sorcier. Elimar se téléporta et Shad'Alime était déjà hors de vue. Le trio se reforma plus loin, la tension était monté d'un cran. Ils avaient évité l'affrontement et laissé un ennemi en état de se battre. D'aucun les aurait traités de fous. Mais une personne saine d'esprit se serait-elle lancée dans cette mission suicide ? Le ranger espéra ne pas avoir fait la plus grosse erreur de son existence
avatar
Vildrin

Faction : Eldar
Fonction : Ranger

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Exodius le Myst le Mer 31 Aoû - 12:59

[ Je devrais avoir un peu de retard dans mon horaire... Si je peux poster d'ici vendredi, c'est ok?]
avatar
Exodius le Myst

Faction : Word Bearers du Chaos
Fonction : Champion de Tzeentch, modérateur temporaire

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/2919383/Zamarak500

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Shad'Alime le Jeu 1 Sep - 8:30

Shad avait suivit les Eldars, et ces dernier les avaient mené dans une immense cathédral ... Bien que les xénos semblait très mal à l'aise parmi les gigantesques colonne torturé, Shad trouvait juste l'architecture étrange ... Il marchèrent ainsi silencieusement dans l'immense pièce, éclairé par les tires de la bataille qui faisait rage au dessus de leurs têtes. Sans qu'il s'en rende compte, le Gal'leath c'était mis à courir vers l'autel. Jurant dans sa barbe, Shad braqua immédiatement son viseur sur l'entrée, à gauche, puis à droite, puis les suivit aussi vite qu'il put tout en restant sur ses gardes. Lorsqu'il arriva sur l'autel, il regarda autour d'eux tandis que les eldars discutait avec leur grand prophète ... Ils étaient totalement à découvert, et c'était la position parfaite pour se faire prendre en embuscade. Ni une ni deux, Shad se fondit dans les ombres. Il arma son fusil et surveilla le moindre mouvement autour de lui ... Son flair ne l'avait pas trompé, peu après un chaotique débarqua, flanqué de deux gigantesque être difforme, d'une taille impressionnante ... Shad avait déjà entendu parler d'eux, mais n'en avait encore jamais affronté ... Des obliterator ... des membres du chaos qui ne faisait plus qu'un avec les machines et les armes, un mélange rebutant d'acier et de chaire, pour former un être capable d'utiliser toute sorte de puissance de feu de l'anti-personnel au lourd.

Il y eu un moment de dialogue pendant lequel Shad tenta de viser l'adepte mais le combat se déclencha avant qu'il n'ai le temps de tirer ... Le seul qu'il eu en visé fut l'un des obliterator ... le Shas'la se demandait s'il était bien raisonnable de s'en prendre à un tel adversaire ... Sauf s'il l'abattait d'une seule balle ... auquel cas ...

Shad visa la tête tandis que sa cible bougeait pour faire pleuvoir un feu mortel sur les eldars, mais il rata sa cible, logeant la balle dans l'épaule de l'adversaire, qui se retourna immédiatement dans la direction du tire. Ne voyant pas d'où provenait le projectile, l'obliterator avança prudemment tandis que sa main se métamorphoser pour laisser place à ce qui ressemblait à un lance-flamme. Shad prit rapidement la tangente, laissant voir sa position, que l'obliterator inonda rapidement de flamme. Après une roulade, Shad se tourna et tenta de nouveau sa chance, mais disposant de moins de temps, il ne put qu'érafler l'épaulière. Le tau se mit immédiatement à couvert tandis que son adversaire avait échangé le lance-flamme pour un Bolter lourd qui fusa sur toutes l'allée. Shad avança ensuite pour se mettre derrière le pilier suivant, alors qu'un tir de canon Laser venait de réduire son ancien couvert en tas de poussière. Le Tau continua d'avancer de cette façon, alors que son adversaire détruisait Pilier par pilier.

"- Cours donc petite créature, cours ... tu ne pourras pas m'échapper bien longtemps !" lui lança l'obliterator

Le problème c'était qu'il avait raison, Shad ne pourrait pas poursuivre éternellement de cette façon. Il se plaça dos au pilier qui suivant ... puis prêta oreille au bruit raisonnant des pas lourd de l'obliterator. Il médita sur une leçon de Puretide ... lentement ... très lentement ...

*la puissance de votre force peut être estimé en multipliant sa masse par sa vitesse. Efforcez-vous de toujours les maximiser toutes deux, et la victoire sera vôtre ... L'ennemie trop sur de lui, ne favorisera que l'un ou l'autre, le mettre en confiance vous permettra de cibler celui des deux qu'il aura omis, et d'en tirer profit.*

Il entendit son adversaire lever le bras ... l'obliterator avait choisi la masse et la force brute ... il manquait de vitesse, et l'arme qu'il avait en mains ne pouvait pas combler cette faiblesse bien au contraire. Shad devait donc en tirer profit. Son adversaire s'attendait à deux choses, voir le Tau ramper vers le pilier suivant, ou le voir mort parmi les débris du pilier, car il était en confiance grâce à sa puissance de feu ... Au moment où il entendit le canon faire feu, Le guerrier de feu se jeta sur le coté, fit une rapide roulade, se remettant tant bien que mal sur un genoux puis tira un premier coup dans le canon laser, le rendant ainsi inutilisable, sauf si son adversaire avait en plus la capacité de réparer ses armes. Cependant ce dernier changea de rage pour un Bolter lourd, mais avant qu'il n'ai le temps de s'exécuter, Shad lui décocha un autre tire dans l'épaule, puis rechargea. L'obliterator fit un mouvement de recule, laissant au Tau l'occasion de se remettre en joue, puis de tirer un nouveau coup qui se logea dans le genoux de son adversaire. Tandis que celui-ci tentait de se remettre sur pied, Shad tira dans l'autre Jambe. Son ennemie à genoux, Shad se remit sur ses pieds et tira dans le coude intérieur de l'adversaire. Ce tire eu cependant un effet imprévus, car l'obliterator releva le bras tirant en l'air et l'une des balles passa si près du casque du Tau, qu'elle en arracha un pan de ce dernier, et assourdissant le Tau, qui retira vivement le casque pour placer ses mains sur ses orifice auditif. Lorsque son oreille interne fut suffisamment rétablie, il s'empara de son casque pour se mettre à l'abris alors que l'obliterator levait tant bien que mal son bras pour tirer dans sa direction. Une fois derrière le pilier, Shad analysa quelque chose qui lui avait échappé ... l'état de son casque ... sa famille ... sa planète ... ses frères ... son La'rua ... la colère et la haine envahirent le Tau. Il posa délicatement son casque par terre, versant une larme au souvenir de ce jour funeste où il avait tout perdu. Puis sans même réfléchir, il dégaina le couteau rituel qu'il gardait sur l'armure, signe qu'il avait un jour passait le rituel de la Ta'lissera sortant de son couvert pour se jeter sur l'obliterator déjà trop blessé pour prendre le temps de le viser correctement. Shad se jeta ensuite sur lui avec Hargne, abattant le couteau dans le cou de son adversaire, pour le retirer tant bien que mal avant de le replanter dans le crâne à plusieurs reprise. Un tel acte de barbarie n'était pas digne d'un tau ... mais sur le moment, Shad n'en avait cure ... sans ses frères ... il n'était plus vraiment un Tau ... Alors que l'obliterator était déjà mort, il continuait à abattre ses coups, comme si chacun d'entre eux aurait eu une chance de faire revenir sa famille ... après plusieurs minute, Shad laissa le couteau planté, à bout de force et versa des larmes sans le lâcher. Après quelque minute, il sécha ses yeux puis repris son masque sous l'épaule avant de rejoindre les eldars qui avait fini de leur coté. Un Gal'leath de plus était présent, mais un des gardien était mort. Sans prononcer le moindre mot, Shad suivit le groupe pour sortir de la cathédral.

Shad s'empara de sa radio qui crépitais

"Shas'la ? Que se passe-t-il ? à vous."

"Ici Shas'la A'tora Shad alim Kais, nous avons était victime d'une embuscade, un eldars y a laissé la vie, les autres sont resté pour aidé un grand prophète trouvé sur place. Nous ne somme plus que trois. A vous."

"La situation est encourageante de notre coté, le terrain se gagne petit à petit, nous pourrons sans doute bientôt vous ... HAaaa !"

"Shas'vre !! Qu'est-ce qui se passe répondait ?!"

la radio était toujours allumé, et Shad n'entendait plus que la voix éloigné du Shas'vre.

"Qui es-tu serviteur du chaos ?! ... Shas'la ! Abattez le ! ..."

Un bruit de combat s'en suivit rapidement, laissant entendre un échange de tire entre le groupe du Shas'vre et un ennemie inconnue.

"Shas'vre ! Répondez ! Contre qui vous battez vous ?! Shas'vre !!"

Il y eu un long silence, puis la voix éreinté du Shas'vre raisonna dans la radio.

"Shas'la ... A'tora ... Shad alim ... K .. Kais ... finissez ... votre mission ... pour la T'auva ... et ... les éthé ..."

La radio se coupa subitement. Dorénavant ils étaient seul ... au diable Itreas ... Shad aurait la peau du responsable de la mort du Shas'vre en premier lieu. Il tenta de capter le signal d'un shas'ui et de son la'rua.

"Ici Shas'la A'tora Shad Alim Kais ! Je demande de l'aide auprès du Shas'vre ! je répéte ! Je demande de l'aide au près du Sash'vre ! Répondez !"

il y eu un léger crépitement et une voix rauque répondit.

"Ici le mentor Kreskerne ... Nous avons bien reçu votre message Shas'la, nous nous dirigeons vers la dernière position connu du Shas'vre. Quel est votre situation ?"

"Ne vous occupez pas de ma situation Kroots ... contentez vous de secourir le Shas'vre et de régler son compte à celui qui lui a fait cela !" lâche froidement le sniper

Il y eu un silence puis la voix rauque repris.

"Le Shas'vre m'avait mis en garde contre votre haine, je ne la pensais pas si forte. Qu'à cela ne tienne, j'espère pouvoir vous faire changer d'opinion sur nous, nous nous chargerons du responsable si nous le trouvons, terminé."

Shad coupa la radio ... Rien ne se passait comme prévus ... Ils allaient mourir si cela continuait à ce rythme. On détruisait son casque, son Shas'vre mourait, et voilà que maintenant il devait s'en remettre au Kroots !

Rien n'alla en s'arrangeant lorsqu'ils tombèrent nez à nez avec un sorcier du chaos ... Le gal'leath et le sorcier échangèrent quelque mot tandis que Shad faisait discrètement le tour. Lorsque les deux eldars disparurent Shad braqua son fusil sur la nuque du sorcier.

"Es-tu responsable de la mort de Tau sorcier ... ?!"

la réponse que Shad obtint fut négative, mais il s'en contenta malgré le fait qu'elle venait d'un disciple de Tzeentch.

"Sais-tu quelque chose quand à la mort du commandant Tau présent sur ce bâtiment ... ?"

Une fois la réponse obtenu, Shad se contenta de se retirer dans l'ombre et de rejoindre les Eldars plus loin. Shad avait sa planète il y a des années, aujourd'hui, il avait perdu son Shas'vre, sa dignité au combat, son espoir ... et son sang-froid ...

[Shad pas content ! è_é ! Heu là faudra doubler de raisonnement mes chers Eldars parce que c'est pas Shad dans son état qui va prendre le temps de ne pas faire l'impulsif u_u]
avatar
Shad'Alime

Faction : Tau
Fonction : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Cairn Angelfall le Lun 12 Sep - 8:54

- Le Chaos marche de son pas d'acier ! Et tous plient genoux devant son hégémonie, énonçai-je à peine les portes de l'ascenseur s'ouvraient-elles.

Couvert du sang du Kroot, dont la chair avait été impitoyablement compressée et arrachée pour pendre en lambeaux à certains endroits de mon armure, je jaillis de la cage comme un diable, brandissant un bolter dans ma main valide qui chercha aussitôt à pointer vers une cible. De cibles, il y en avait, mais je n'avais guère intérêt à ouvrir le feu dessus. Officiers, frères affairés et capitaine se tenaient là, s'efforçant de gérer la tourmente extérieure au vaisseau. J'abaissais mon arme, presque déçu de ne pas trouver ici quelques inconscients à éliminer. Il fallait dire que la rencontre avec les Taus m'avaient légèrement secoué, dans le sens où je ne les aurai pas cru assez audacieux et insolents pour venir jusqu'ici défier l'Apôtre noir. Celui-là même qui m'avait décoré de sa confiance, celui-là même qui se dressait désormais comme s'il se tenait à mes côtés, car tous pouvaient voir sa peau sur la mienne. D'un pas lourd, je me frayais un passage entre les pilotes et les gardes, cherchant à atteindre la plate-forme sur laquelle Kor Maël, le maître du Lorgar's Fist, recevait invariablement ses sbires avec quelques mots assurés, un sourire aux lèvres. Un homme me barra subitement le passage, une main posée sur ma poitrine. Il ne portait aucune armure, mais était manifestement prêt à me combattre pour m'empêcher de faire un pas supplémentaire.


- A votre poste, guerrier ! cracha-t-il. Le capitaine est occupé et n'a pas besoin qu'un soldat vienne le distraire !
- Ôte-toi de là, grondai-je en retour. Je porte la chair d'Itréas et Ses mots épaississent la céramite qui me protège. J'ai sa confiance au creux de mon poing, la remettrais-tu en doute ?

A mon grand étonnement, il ne se démonta pas, se contentant de demeurer immobile. Jurant, je laissais pendre mon bolter à mon poignet par la lourde chaîne qui l'y reliait, en profitant pour ôter mon heaume. Le fidèle plissa les yeux en observant la pan de tissus qui recouvrait mon oeil énucléé, reconnaissant les tatouages d'Itréas. Il hocha la tête, rasséréné.

- J'espère que vous apporter de bonnes nouvelles. Le capitaine est... étrange.

J'avais déjà fait un pas, mais me figeais sans pour autant me retourner.

- Etrange ?
- Vous verrez pas vous-même.

Je haussais les épaules, gardant mon casque à la main. Vivement et dans un cliquetis métallique comme mon arme battait contre ma hanche, je gravis les marches qui me permirent de rejoindre Kor Maël. Il finissait à peine de congédier un type qui, quelques instants plus tôt, pianotait furieusement sur son moniteur.

- Cairn Angelfall, lançai-je d'une voix grave. Je reviens de soins intensifs après l'assaut mené sur le Void Echoes.

Le capitaine regardait droit devant lui, les yeux étincelants, sa bouche formant des mots en silence.

- Cairn Angelfall, je revi...
- Je vous ai entendu, soldat.

Il se tourna vers moi, affichant un rictus mauvais.


- Allez-y, faites-moi le rapport que vous êtes venu m'annoncer.
- Général Mengsk défait. Contingent d'adorateurs décimé. Lourdes pertes impériales. Aucune nouvelle des démons envoyés.
- Et ça ? releva-t-il en examinant mes traits.
- L'Apôtre noir m'a gratifié de sa chair, expliquai-je avec une pointe de farouche fierté. Je suis son Héraut.
- Et vous êtes là devant moi...

Kor Maël détourna les yeux, observant désormais par la verrière la bataille qui se déroulait dans un mutisme de mort au milieu des étoiles. De plus en plus de vaisseaux se disloquaient - les nôtres, mais beaucoup appartenant à l'ennemi. La bataille tournait à l'avantage des Word Bearers, car nous étions le Chaos.

- Itréas a Vu, déclara-t-il.

Je lui jetais un regard interrogateur qu'il ignora.


- Angelfall, rejoignez l'Apôtre noir. Dans ses quartiers privés. Il s'agit d'un ordre.
- Je ne comptais pas discuter votre autorité.
- D'un ordre... d'Itréas.

Je cillais.

- Itréas savait que je viendrais ici et il vous a dit de me rediriger vers lui ?
- Itréas a Vu, se contenta de marmonner Kor Maël.

D'un geste brusque, je renfonçais mon heaume avant d'empoigner mon bolter. Je sautais au sol d'un bond qui retentit comme un coup de tonnerre sur le pont, avant de m'élancer dans les coursives en direction des quartiers de l'Apôtre.
avatar
Cairn Angelfall

Faction : Word Bearers
Fonction : Space Marine renégat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorgar's Fist, Vaisseau Amiral Word Bearers.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum